On réfléchit toujours à l’avenir de St-Zéphirin

Par Francine Beaupre
On réfléchit toujours à l’avenir de St-Zéphirin

Le dossier complexe de l’Église St-Zéphirin et de la capacité de la fabrique Saint-Martin-de-Tours à payer son entretien chemine toujours. Le conseil des marguillers et les diacres ont rencontré le conseil municipal en juin et des avenues sont explorées.

«Il y a des rencontres et des discussions. Nous sommes au niveau des hypothèses, mais nous continuons à chercher la solution», souligne Marc Lahaie, prêtre modérateur. D’ailleurs, ce dernier invite les gens qui auraient des idées à partager ou qui veulent en discuter à le faire avec le conseil de fabrique. «On se disait lors d’une rencontre qu’il fallait susciter cette participation des gens. Ils doivent faire la réflexion avec nous», ajoute-t-il. Il est certain que l’avenir sera porteur de décisions qui impliqueront beaucoup d’émotivité, ce que Marc Lahaie conçoit facilement.

Cette rencontre avec le conseil municipal a été encourageante selon Gaston Provencher, président du conseil de fabrique. «Le conseil nous a dit qu’ils étaient prêts à faire des études pour établir d’autres vocations à l’église St-Zéphirin. On a discuté aussi d’une étude sur l’économie d’énergie et il a été question de bâtir un carnet de santé de l’église», souligne M. Provencher qui ajoute que l’édifice est le patrimoine autant des paroissiens que des citoyens.

On a même discuté de l’avenir de Maire-Médiatrice. «Nous avons fait la demande que l’évaluation municipale soit baissée. C’est évalué à 2,7 M$. Une paroisse ne paie pas de taxe municipale, mais un acheteur lui en paierait. Les taxes seraient élevées. On attend toujours une réponse de la ville», explique-t-il, estimant que l’évaluation peut nuire à la vente.

On se souviendra qu’en mars dernier, le conseil de fabrique avait tenu deux rencontres avec la population afin de discuter de l’avenir du temple. D’ailleurs, les gens qui s’étaient prononcés lors de ces rencontres en étaient venus à la même conclusion que les marguillers: il faut trouver une autre vocation à St-Zéphirin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires