Mot de Gary Koiter

Par superadmin
Mot de Gary Koiter
Gary Koiter

L’histoire de La Tuque High School est entrelacée avec celle de la  communauté latuquoise. Depuis la création de la Brown Corporation il y a 100 ans, le High School a été le principal centre d’éducation pour les anglophones à La Tuque. Autrefois, la Brown Corporation était le centre de la communauté anglaise. Aujourd’hui, le High School a cet honneur. Notre communauté est petite, mais dynamique et complètement intégrée dans la structure de la société latuquoise. Nous sommes fiers d’être vos voisins et de communiquer avec les gens du milieu dans les deux langues. À travers notre centre d’apprentissage communautaire, nous élaborons des moyens pour s’intégrer davantage avec l’ensemble de la société. 

LTHS est le plus vieux centre d’éducation à avoir survécu dans le Haut-St-Maurice. En 100 ans d’histoire, notre plus grand accomplissement et celui dont notre communauté est le plus fier, est d’avoir accompagné les élèves qui sont passés dans nos couloirs. Plusieurs d’entre eux sont partis au large afin de construire leur propre vie à l’extérieur de La Tuque. D’autres sont aussi restés ici en tant que propriétaires d’entreprises, employés de l’hôpital, du gouvernement, de l’Hydro, en tant que bûcherons, restaurateurs, ouvriers d’usine et plus encore. Certains membres de la communauté anglophone sont des immigrants tout comme certains de nos voisins francophones. La qualité de vie que l’on retrouve ici ainsi que des emplois compétitifs les ont attirés parmi nous.

Nos étudiants, bien qu’ils soient petits en nombre, sont renommés pour leur force sur les terrains de basket-ball et de volley-ball. Lorsque nous n’avons pas suffisamment d’étudiants pour appuyer nos propres équipes, les qualités athlétiques et la capacité de communiquer en français des élèves du High School font d’eux des coéquipiers bienvenus par les Vikings et d’autres équipes sportives opérant dans la ville. Nous sommes heureux de contribuer au succès des équipes locales. Les Rebelles de LTHS préparent nos étudiants, à la fin de leurs études, à vivre une vie en tant que citoyen bilingue du Québec. De plus, la langue ne représente définitivement pas un obstacle, mais bien un avantage lorsque vient le temps de choisir un programme d’études postsecondaire. Depuis près d’une décennie, notre population étudiante est stable, ce qui nous pousse à croire qu’il y a un avenir pour l’anglais à La Tuque et pour l’école qui a servi ce groupe linguistique au cours des 100 dernières années. Nous sommes fiers de notre patrimoine et heureux d’avoir trouvé un endroit où nous pouvons contribuer à la prospérité, au passé et au présent de notre belle ville.

En terminant, je tiens à dire, au nom de tous les gens de notre communauté scolaire: »Joyeux 100ème anniversaire La Tuque et La Tuque High School! ».

Gary Koiter, directeur

Traduction par Kate Savard-Todd (Secondaire 4)

 

The history of La Tuque High School is interwoven with the history of the community of La Tuque. The High School has been the primary center of learning for Anglophones in La Tuque since the establishment of the Brown Paper Company 100 years ago. Once, the Brown Paper Company was the center of the English Community. Today the High School has that distinction. Our community is small but vibrant and almost completely integrated into the fabric of La Tuque society. We are proud to be your neighbours and strive to be able to communicate with French and English people with equal clarity and acumen. Through our Community Learning Center, we are looking for ways to further integrate ourselves with the whole of La Tuque society.

LTHS is the oldest surviving center of education in La Tuque. Our greatest accomplishment, and the one that our community is most proud of in our 100 year history, is the students who have passed through our halls. Many have gone off to build lives of their own outside of La Tuque. Many have also remained in La Tuque as business owners, hospital employees, factory workers, woodsman, Hydro employees, restaurateurs, government employees and more. Some of our Anglophone community are immigrants to La Tuque; just as some of our Francophone neighbours have been drawn to this beautiful community by job opportunities and the quality of life that being a Latuquois affords.

Our students, although a small student body, are renowned for their strength on the basketball and volleyball courts. High School students’ athleticism and ability to communicate in French make us welcomed teammates of the Vikings and other sports teams operating in town where our numbers are not great enough to support teams of our own. We are glad to contribute to strengthening local teams. LTHS Rebels leave us from Secondary Five prepared for a life as bilingual citizens of Quebec underscored by the number of students who choose to pursue their education in French at the CEGEP and Post Secondary levels of education. Our numbers have been stable for almost a decade which leads this writer to believe that there is a future for English in La Tuque and for the High School that has served this linguistic group for the last 100 years. We are proud of our distinct heritages, unified by our common language, and we are glad to have found a home where we can contribute to the prosperity, past and present, of the beautiful town of La Tuque.

In closing, I would like to say, “Happy 100th Anniversary La Tuque and La Tuque High School!” on behalf of all the people in our school community.

Gary Koiter, Principal

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires