Luc Martel avait demandé le vote

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Luc Martel avait demandé le vote

EXCLUSIF. Si le conseiller municipal Luc Martel croyait en la cause du déménagement de l’hôtel de ville, en 2007, il semblait moins convaincu par les moyens qui ont été pris pour y parvenir.

«Je pouvais croire en le projet de déménagement de l’hôtel de ville, mais pas à n’importe quel prix. Et les chiffres, on ne les avait pas dans le temps. C’est pour ça que je n’étais pas d’accord», indique-t-il.

À l’époque, M. Martel avait même demandé le vote au conseil sur ce sujet devenu très épineux.

«Je ne veux pas de chèque en blanc. Tout ce qu’on avait, c’étaient des estimés et des soi-disant évaluations non officielles. Moi, je ne fonctionne pas de cette façon», poursuit le conseiller municipal du secteur Jacques-Buteux – Terrasse St-Maurice – Domaine Morency.

Pour amoindrir les coûts, à l’époque, Luc Martel se disait même en faveur de travaux effectués « en régie», où les employés municipaux auraient pu être mis à contribution, chapeautés par un chargé de projet. « La loi nous le permettait», fait-il également observer.

«L’Hôpital avait fonctionné de la même façon dans ses travaux de rénovations, ajoute M. Martel. Le chargé de projet était responsable des travaux, des relations avec le contracteur et de la sécurité. « Ça nous aurait coûté la moitié moins cher», évalue-t-il.

L’efficacité des employés municipaux a-t-elle été plus grande depuis 2007 ? Luc Martel affirme que oui, parce qu’ils sont maintenant tous sous un même toit. Toutefois, il nuance ses propos lorsqu’il est question des espaces physiques.

« Ce n’était pas très visionnaire. On s’est ramassé, plus tard, avec les baux de villégiature et on a manqué de place. Cela a occasionné d’autres réfections. Puis on a aboli le CLD et tous ses employés sont rapatriés à la ville», énumère le conseiller municipal.

Par contre, un point très positif que constate le conseiller Martel : les employés ont l’air heureux d’y travailler et de s’y retrouver tous sous le même toit.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires