L’Internet à La Tuque………………………

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
L’Internet à La Tuque………………………

Vous êtes au-delà de 50% des foyers à La Tuque à être branché sur Internet, et 55% dans le Haut-St-Maurice. À la décharge de cette statistique, les milieux éloignés comme Parent ou le Lac-Édouard ne possèdent pas le service haute vitesse. Mais est-ce que le La Tuque urbain le détient vraiment?

Comme vous le savez, Télébec est la seule compagnie offrant l’accès à Internet dans notre milieu.

 

Depuis la période des Fêtes, plusieurs d’entre vous ont remarqué une certaine lenteur en naviguant sur le Web. Souvent, on doit «cliquer» deux ou trois fois sur une page avant qu’elle ne s’affiche. Puis, l’attente……………….

 

Finalement, la page apparaît. La recherche d’informations commence. On «clique» sur un lien, et coupure du système.

 

Encore l’attente…………….. Nous attendons la connexion, puis nous nous décidons à fermer le modem, le routeur sans fil, puisque que nous savons qu’il s’agit de la façon de reprendre le service.

 

Le tout rentre dans l’ordre, mais toujours avec une certaine lenteur.

 

Remarquez que le problème survient par période. Imprévisible, le matin le midi ou le soir, ou en permanence.

 

Le forfait de Télébec pour un «service pouvant aller jusqu’à 5 mégabytes (mb) par seconde (mb/s)» et la téléphonie est disponible pour moins de 55$ par mois.

 

Curieusement, une nouvelle offre de Télébec d’augmenter la puissance du réseau de 5 Mb/s à 8 Mb/s ou 12 Mb/s est parvenue à la clientèle a proximité de Noël, moyennant un supplément. D’ailleurs, plusieurs Latuquois ont été sollicités. Si vous avez acquiescé à l’offre, sûrement que vous ne vous reconnaissez pas dans ces lignes.

 

Encore plus curieux, dès que nous avons logé une plainte par courriel à Télébec contenant plusieurs autres contacts en copie, le service, toujours à 5 Mb/s est revenue encore plus puissant qu’avant que les problèmes de connexions ne surviennent.

 

Est-ce une stratégie du seul fournisseur à La Tuque afin d’augmenter ses profits? Bien entendu, il n’y aura aucune réponse positive du fournisseur à cette question.

 

Si la population du grand La Tuque achemine une plainte au seul fournisseur détenant le contrôle, la situation changera-t-elle?

 

Les gens «connectés» ont une dépendance à l’Internet… et encore plus lorsque le journal quotidien électronique de l’Écho dont la première édition est prévu le 10 février prochain sortira.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires