Les Québécois sont des consommateurs différents… même au «Boxing Day»

Par superadmin
Les Québécois sont des consommateurs différents… même au «Boxing Day»
Les Québécois sont des consommateurs différents... même au «Boxing Day»

CONSOMMATION. Cette année, seulement 12% des Québécois prévoient réaliser au moins un achat le lendemain de Noël, lors du «Boxing Day». Ils devraient être quatre fois plus nombreux dans le reste du Canada!

Ces données proviennent de deux sondages: l’un réalisé par le Groupe Altus à la demande du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) et l’autre par RetailMeNot.ca.

Les Québécois sont des consommateurs «prévoyants»

Même si l’image de clients qui courent dans les magasins le 24 décembre persiste, elle n’illustre pas la réalité générale des achats réalisés au Québec.

«Dès l’automne, les Québécois avaient prévu réaliser au moins 60% de leurs achats des Fêtes avant même la fin novembre», affirme Léopold Turgeon, du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD).

À la question «Quand comptez-vous commencer vos achats pour le temps des Fêtes cette année?», 26% prévoyaient, en 2014, débuter en octobre, 34% en novembre et 35% en décembre.

Un phénomène attrayant, mais… sous observation

Au Québec, le «Boxing Day» demeure encore un phénomène attrayant, mais… que les consommateurs observent!

En 2014, 12% des Québécois envisagent d’effectuer un ou des achats le 26 décembre. L’an dernier, la proportion était sensiblement la même, à 11%.

Il y a quatre fois moins de Québécois (47%) qui songent à aller courir les soldes, le 26 décembre, qu’ailleurs au Canada.

Plusieurs facteurs expliquent ce comportement très différent:

-Le «Boxing Day» est une création des détaillants américains;

-Ce sont les chaînes implantées aux États-Unis ayant une présence au Canada qui ont importé ce concept au Québec;

-Toutes proportions gardées, le Québec compte beaucoup plus de détaillants indépendants qu’ailleurs, ce qui se traduit par des stratégies de commercialisation différentes;

-Les Québécois étant prévoyants dans leurs achats, ils ressentent moins le besoin de faire des achats importants immédiatement après Noël.

Un «Boxing Day» de trois jours, cette année

En 2014, étant donné que le 26 décembre surviendra un vendredi, il semble que les détaillants québécois qui font la promotion du «Boxing Day» échelonneront l’événement sur trois jours, soit le vendredi 26, le samedi 27 et le dimanche 28 décembre. (J.C.) Source: CNW-Conseil québécois du commerce de détail

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires