Les jeunes coopérants reprennent du service

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Les jeunes coopérants reprennent du service
Sur la photo de gauche à droite: Noémie Bacon

Huit jeunes font partis de la Coopérative jeunesse de services (CJS) cet été, un projet qui permet à des jeunes du milieu d’effectuer des menus travaux afin d’amasser de l’argent de poche. La CJS est chapeautée par le carrefour jeunesse emploi (CJE).

Il s’agit de la huitième année consécutive que la CJS existe sur le territoire du Haut-St-Maurice. «La CJS a été mise sur pied avec l’arrivée du programme Défi entrepreneuriat jeunesse, explique Billie Déziel-Gagnon, l’employée du CJE responsable de la CJS. Notre marché est bien installé depuis quelques années avec des contrats récurrents comme avec Ville de La Tuque pour du nettoyage, aux Jeudis centre-ville et aux 12 heures d’endurance. Pour le reste, la population peut faire appel aux jeunes pour effectuer des travaux intérieurs ou extérieurs, et même du gardiennage. Les coopérants ont en moyenne 14 ans, ils sont jeunes, mais très motivés.»

La CJS est créée sous la formule coopérative comme l’indique son nom. Les participants doivent donc faire leur budget, fixer leur propre prix, et doivent trouver leurs contrats. Bien entendu, le tout sur la supervision de Billie Déziel-Gagnon.

«L’année dernière, les 10 jeunes de la CJS avaient réussi à amasser 666$ chacun en argent de poche en moins de deux moins. C’est un excellent salaire pour un jeune de 14 ans, ajoute la directrice du CJE. Les jeunes cette année vont obtenir cette somme, sinon plus.»

Les huit jeunes sont Maude Éthier, Émilie Jean, Noémie Bacon, Éloïse Rochefoert, Shayne MacDonald, Ritchie MacDonald, David Jean, et William Hudon. Il est possible pour les gens de contacter la CJS sur les heures de bureau du lundi au vendredi au numéro 819 523-7461.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires