Les étapes pour se cuisiner un excellent compost… en bonne compagnie!

Par Marilyne Gauthier
Les étapes pour se cuisiner un excellent compost… en bonne compagnie!
Différents modèles de composteurs

Je vous présente aujourd’hui l’équipement qui sera nécessaire pour concocter votre compost.

D’abord, sachez que vous possédez déjà l’essentiel, c’est-à-dire… la motivation de participer au Défi compostage! Donc, quels que soient votre personnalité et votre mode de vie, vous trouverez sans aucun doute le type de composteur qui vous comblera. Quand on veut, on peut!

Il s’agit maintenant de connaître les possibilités qui s’offrent à vous afin de faire un choix bien éclairé qui respecte votre réalité. Je ne vous le cache pas, les moyens de composter sont plus restreints lorsqu’on est locataire d’un petit appartement sans balcon, mais c’est toujours possible.

Commençons d’abord par découvrir les 5 principaux types de composteurs afin que vous puissiez choisir celui qui vous colle à la peau.

Le composteur en bois

Le composteur en bois demeure le choix numéro 1 pour la production de compost. On peut l’acheter ou même le fabriquer soi-même en s’assurant que les parois sont bien solides et espacés d’environ 1 pouce pour laisser respirer le composte sur les côtés et que le couvercle soit bien étanche. En réalité, c’est une boîte en bois sans fond (pour le contact directe au sol). Ce type de construction porte de nombreux avantages dont l’accès facile au produit fini par la paroi avant amovible et le faible coût de construction (on peut réutiliser des palettes de bois). Vous avez même la possibilité de construire votre composteur en une ou plusieurs sections pour être en mesure d’accumuler d’un côté vos feuilles mortes tandis que l’autre côté sera réservé pour le mélange du compost. Donc, le composteur en bois correspond parfaitement aux bricoleurs, aux familles nombreuses ou toutes personnes qui ont la possibilité d’avoir un coin de terrain pour l’installer.

Le composteur en plastique (ou machine à terre)

La machine à terre est la forme de composteur domestique la plus populaire. Le format est parfait pour un couple ou une petite famille. Le fond étant ouvert et en équilibre avec la vie présente dans le sol, le compost se désagrège rapidement, bien qu’il soit suggéré de brasser fréquemment le mélange. Je possède à la maison ce type d’équipement et je dois avouer que je n’y trouve pas encore d’inconvénient. C’est d’ailleurs ce pratique composteur dont la Régie intermunicipale de gestion intégrée des déchets Bécancour Nicolet-Yamaska (RIGIDBNY) en fait la promotion à tous les mois d’octobre. Cette offre alléchante est à surveiller, car le prix est vraiment imbattable et de plus, un excellent cours sur le compostage est compris gratuitement!

Le composteur rotatif en plastique (BleuPlanetSmart)

Étant esthétique et de faible volume, le composteur rotatif est principalement dédié aux personnes seules qui habitent en appartement ou en condo au rez-de-chaussée. Je vous conseille de profiter des rabais, car il coûte en fait plus cher que la machine à terre. La plate-forme fermée en plastique permet de rouler la boule bleue qui contient le compost sur elle-même au moins 3 à 4 fois par semaine, ce qui nous évite de brasser manuellement. Pour les gens qui ont seulement accès à une cours asphaltée ou un balcon, cette plate-forme est géniale pour recueillir le liquide (thé de compost) qui peut être utilisé comme fertilisant liquide pour les plantes en diluant avec de l’eau. Les opinions sont partagées concernant l’efficacité du composteur rotatif. Pour ma part, j’ai débuté avec un tel modèle et cela me convenait très bien pour un faible volume de compost. J’avoue toutefois que le processus est plus long avant d’obtenir un produit fini car ce composteur est en milieu fermé (pas de contact avec le sol).

Les andains

Si vous disposez d’une grande quantité de matière compostable et un très grand terrain à la campagne, la méthode par andains, c’est-à-dire par des tas de 1 m de hauteur par 1.5 m de largeur avec une longueur variable, peut vous convenir. Le principe est le même que dans des composteurs domestiques, il s’agit en fait de recouvrir d’une toile géotextile les andains pour maintenir les conditions d’humidité. Mon petit conseil pour cette pratique est d’abord de valider auprès de votre municipalité de la possibilité de composter de cette façon.

Vermicomposteur (ou lombricomposteur)

Le vermicompostage est « LA » solution pour ceux et celles qui n’ont pas accès au moindre coin de terrain à l’extérieur. Le contenant propre et fermé ne dégageant aucune odeur est utilisé à l’intérieur pendant toute l’année. Le principe est simple, ce sont nos amis les verres de terre qui se régalent des résidus alimentaires et qui produisent de la terre riche en minéraux, le tout en remuant le contenu naturellement. Le volume de résidus traité par les invertébrés demeure limité et progressif, donc cette façon de faire est excellente pour 1 ou 2 personnes.

Attention! Un décomposeur (ou un digesteur) n’est pas un composteur

Par expérience, je vous déconseille d’utiliser un décomposeur tout simplement parce que cet équipement n’est pas conçu pour faire du compost. Bien que son apparence soit presque identique à un composteur domestique, ce dernier ne possède pas de système d’aération et il n’est pas possible de brasser le contenu. En réalité, il n’y a aucun avantage à déposer ses résidus de tables sans qu’il y ait les conditions pour créer du compost… à mon avis, c’est du gaspillage de matières premières! Donc, soyez vigilant lorsque vous irez magasiner votre « vrai » composteur. Pourquoi se priver d’un composteur? Les amateurs de compostage en ont bien souvent deux, même trois composteurs à la maison afin de faciliter la gestion entre le compost en cours de production et le compost mûr prêt à être utilisé. J’espère qu’à la suite de cette première tournée, vous avez ciblé votre propre style de composteur qui vous accompagnera à relever le Défi compostage! Les références utiles pour en savoir plus sur les différents types de composteurs domestiques mentionnés : http://www.protegez-vous.org/pages/pdf/AutresPdf/20080531_35.pdf http://www.jardin.ulaval.ca/pile-compost.html http://www.pousse-menu.com/pages/vermicomposteur.html

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires