Les bonnes nouvelles de 2016

Par superadmin
Les bonnes nouvelles de 2016
Réjean Paré

Entente historique Atikamekws-Rémabec

Une entente qualifiée d’historique par plusieurs a été signée, entre les dirigeants du groupe Rémabec et ceux de la communauté de Wemotaci. Basée sur le modèle de collaboration «gagnant- gagnant», l’entente a pour but de mettre en place un projet de formation de travailleurs Atikamekws de Wemotaci sur certains métiers spécialisés, et répondant ainsi à des besoins exprimés par l’entreprise. Rémabec et Wemotaci ne veulent seulement former les travailleurs Atikamekws, mais aussi les embaucher par la suite, notamment dans l’usine de Parent. Les formations seront spécialisées pour le travail en usine, en forêt et sur la route. Rémabec agira à titre de collaborateur afin d’accompagner le Conseil des Atikamewks dans ses démarches de formation. <@CP>(Photo gracieuseté)<@$p>

Opitciwan: feu vert au projet d’expulsion des vendeurs de drogue

En référendum, la population de la communauté d’Opitciwan donne le feu vert au conseil de bande pour son projet d’expulser de la communauté tous les trafiquants de drogue reconnus coupables de ce délit, et ce, pendant une période de 60 mois. Le projet de règlement sera publié dès sa mise en vigueur. On pense qu’il sera effectif en janvier. Tenues les 1er et 2 novembre, des assemblées d’information ont permis à toute la population de  pouvoir s’exprimer. Au-delà de cet état de fait, elle a aussi permis une grande concertation face au fléau de la drogue à Opitciwan.

Investisement de 7,2 M$ à Parent

L’entreprise Pyrobiom Énergies, dont le siège social est à Thetford Mines, investira 7,2 M$ pour la construction et l’exploitation d’une unité de transformation de biomasse ligneuse résiduelle. Celle-ci produira de l’huile pyrolytique, du biocharbon et du gaz de synthèse. Le gouvernement du Québec a confirmé  sa participation financière à la hauteur de 3M$ dans ce projet de démonstration. Le PDG de Pyrobiom Énergies, une filiale du Groupe Rémabec, Yvon Nadeau, a indiqué que son entreprise s’approvisionnera à partir de l’usine Parent qui appartient à la compagnie forestière Arbec en Mauricie. L’usine utilisera de l’écorce pour la transformer en biocombustible liquide. Le projet de démonstration prévoit au cours de la prochaine année la production d’environ 9 millions de litres d’huile pyrolytique et de 1000 tonnes de biocharbon. L’unité de transformation sera complètement autonome en énergie, sauf en électricité. 

L’entreprise Pyrobiom Énergies investira 7,2 millions$ pour la construction et l’exploitation d’une unité de transformation de biomasse ligneuse résiduelle à Parent

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires