Le Triton site international pour l’observation du ciel ?

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Le Triton site international pour l’observation du ciel ?
Nicolas Bernard montre l'appareil servant à effectuer les mesures.

DÉVELOPPEMENT. La Seigneurie du Triton travaille actuellement sur un projet visant à ajouter une corde de plus à son arc.

L’établissement souhaite se faire reconnaître par un organisme américain, l’International Dark Sky Association (IDSA), pour la qualité du ciel se prêtant à l’observation des étoiles.

« Depuis une quinzaine d’années, nous avons un astronome qui est client chez nous. Il nous a confié que nous avions un ciel extraordinaire. On voit ici des choses qu’on ne peut pas voir en ville (à cause de la pollution visuelle)», confie Nicolas Bernard, un des propriétaires de la Seigneurie du Triton.

La pourvoirie s’est dotée d’un équipement fourni par l’IDSA afin de mesurer la noirceur, donnant un indice de la qualité du ciel. L’appareil prend des photos de plusieurs endroits du site, à plusieurs moments de la soirée et d’ici la fin du mois d’août, l’IDSA sera en mesure, avec les données recueillies, de déterminer si le site de la Seigneurie du Triton peut être reconnu et à quel niveau de qualité, soit or, argent ou bronze.

« Ça fait un mois que nous prenons des marques et c’est surprenant les résultats que nous avons. Nous avons des résultats qui vont jusqu’à 21,22 alors que le maximum est de 23 ou 24», évoque M. Bernard.

Il ne cache pas qu’avait que cette éventuelle connaissance de l’IDSA, si elle se concrétise, des astronomes pourraient être attirés par la Seigneurie du Triton. « Ça pourrait nous aider à aller chercher un nouveau type de clientèle», poursuit Nicolas Bernard.

L’entreprise pourrait intéresser non seulement les astronomes, mais aussi le grand public, fasciné par ce qu’on peut voir dans un ciel étoilé, exempt de toute pollution lumineuse. D’autant plus que l’astronomie est déjà chose courante au Triton. « On fait déjà beaucoup d’interprétation en astronomie sur le site, avec nos guides animateurs», fais observer Nicolas Bernard.

Selon ce dernier, son entreprise fait beaucoup pour protéger la nature, une intervention qui ira de pair avec celle de protéger le ciel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires