Le traitement des insectes piqueurs est débuté

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le traitement des insectes piqueurs est débuté
Nous apercevons des gens de GDG environnement qui effectuent l'épandage du produit. (Photo collaboration spéciale)

Les gens de GDG Environnement qui procède au traitement des insectes piqueurs pour le secteur de La Tuque devront utiliser plus de produits cette année en raison des nombreuses précipitations reçues au printemps.

Le traitement des insectes est débuté depuis quelques jours, et il se poursuivra jusqu’aux environs du 20 juillet. «Les conditions météorologiques vont influencer la prolifération de moustiques ça c’est certain, affirme Réjean Bergevin, responsable de contrat pour la firme. Nous avons un mandat de résultats, alors nous allons devoir utiliser plus de produits comparativement à l’année dernière qui avait été une saison de sécheresse.»

Les résultats escomptés sont une diminution de la nuisance de l’ordre de 80 % et plus pour la région traitée, le secteur urbain, en comparaison avec une zone non traitée.

GDG Environnement rappelle que le produit utilisé (Bacillus thuringiensis israelensis) est sécuritaire pour l’environnement, en raison de sa nature biologique et de sa sélectivité pour les insectes visés. L’opération reçoit l’approbation du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs.

Conseils

Afin d’éviter que des milieux artificiels augmentent la nuisance, certains comportements sont à adopter :

– Assurez-vous que vos drains soient en bonne condition et que l’évacuation de l’eau se fasse bien.

– Préparez votre piscine tôt, une piscine non démarrée peut générer des moustiques dès la troisième semaine de mai.

– Ne pas laisser de pneus qui contiennent de l’eau à l’extérieur et à proximité des habitations.

– Retournez votre bateau ou votre chaloupe ou, si vous les laissez à l’endroit, assurez-vous d’enlever le drain.

– Videz l’accumulation d’eau dans les bâches.

– Videz brouette à ciment ou à gravier et seaux, puisque remplis d’eau, ils constituent d’excellents milieux producteurs de moustiques.

– Tous ces contenants sont capables de produire plusieurs centaines de moustiques chaque 7 ou 8 jours.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires