Le Parentois revient pour une 19e édition

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Le Parentois revient pour une 19e édition
Marie-Claude Guimond

Le journal Le Parentois vit des moments difficiles depuis 2009, mais il sera de retour au service des citoyens pour une 19e année. Cinq parutions sont prévues dont la première qui devrait avoir lieu le 15 octobre prochain.

Depuis 2009, le Parentois est dans une situation précaire. La fermeture de l’usine a fait en sorte que des gens ont quitté la région. Aujourd’hui, le principal problème se veut l’implication des bénévoles, d’expliquer la présidente Marie-Claude Guimond: «Nous avons perdu des habitants lors de la fermeture de l’usine. Aujourd’hui, les gens n’ont pas vraiment le temps de s’investir dans le bénévolat. C’est notre principal problème parce que le Parentois est en très bonne santé financièrement. L’an dernier, nous avons eu un surplus de 7000 $, que nous réinvestissons auprès des organismes lorsque le besoin s’en fait sentir.»

L’équipe de bénévoles du Parentois est passée de 14 à 5 personnes et c’est ce qui fait en sorte que le journal se retrouve dans une situation incertaine: «À une époque, on avait assez de bénévoles pour faire 10 journaux par année et maintenant, on réussit à produire 5 parutions. La moyenne d’âge des bénévoles est de 78 à 86 ans. Les gens veulent qu’on continue le projet et tiennent à leur journal, mais ils ne s’impliquent pas. On dirait que le Parentois est un acquis. Alors aujourd’hui, on ne peut pas assurer que le journal va demeurer. Il faut y aller année par année.»

Elle ajoute: «L’engouement des gens et des bénévoles en place est encore très présent. Je recevais des téléphones cet été de gens qui me demandaient si on continue et qui me disaient qu’il faut trouver les moyens de continuer. Les gens sont attachés à notre journal. On y met principalement des nouvelles positives et cette année, nous avons pris la décision de ne rien faire paraître au niveau des élections. C’est aussi une question de demeurer équitable et imaginez le nombre d’articles qu’on aurait reçu.»

Le Parentois en sera donc à 19e année et il dessert, en plus de sa population, tout près de 500 abonnés de l’extérieur. Il en coûte 1000 $ par parution. Les articles ou publicités sont attendus avant le 30 septembre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claudettesenecal@videotron.ca
Claudettesenecal@videotron.ca
1 année

J’aimerais que vous fassiez un changement d’adresse pour Hélène Plante anciennement du 400 Rabastalière,ouest a St-Bruno de Montarville, condo 101, J3V 1Z9. pour le 672 Boulevard des Hautes Plaines apt 1, Gatineau, J*Z 2V6 car ce n’est pas la 1ere fois que l’on fait une demande. merci Claudette Senécal