Le NPD présente son plan concernant l’assurance-emploi

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le NPD présente son plan concernant l’assurance-emploi
Jean-Yves Tremblay

POLITIQUE. Trois candidats du Nouveau parti démocratique (NPD), Jean-Yves Tremblay (Saint-Maurice-Champlain), Robert Aubin (Trois-Rivières), et Hans Marotte (Saint-Jean) ont utilisé une image forte afin de présenter leurs engagements en matière d’assurance-emploi en réalisant un point de presse devant l’ancienne usine Laurentide du secteur Grand-Mère vendredi matin.

«Année après année, je rencontre des travailleurs sans emploi qui viennent demander de l’aide à mon bureau, lance Robert Aubin. À cause de la réforme des conservateurs, ils se retrouvent parmi les 60% des chômeurs qui n’ont pas droit à leurs prestations d’assurance-emploi. J’en ai ras le bol de voir des familles délaissées par Ottawa quand elles se retrouvent dans le besoin. Seul un gouvernement du NPD va se tenir debout pour les travailleurs et leur famille.»

Le NPD entend notamment de protéger la caisse d’assurance-emploi pour qu’elle serve uniquement à assurer des prestations aux Canadiens et non pas de tirelire pour le gouvernement; de créer au moins 90 000 opportunités de formation et de transition au travail; de rendre plus équitables les règles d’admissibilité en tenant compte de la nature changeante du travail; investir 430 M$ afin de prolonger d’au plus cinq semaines la période de prestations dans les régions où le taux de chômage est élevé et où il est difficile de trouver un emploi; d’établir un seuil d’admissibilité de 360 heures de travail dans les 52 semaines précédentes.

«Comme avocat en matière de droits des travailleurs depuis plus de 20 ans, j’ai vu ce que les libéraux et les conservateurs ont fait, et il faut que ça cesse. L’admissibilité est le point fondamental», a déclaré Hans Marotte.

«Année après année, les gouvernements conservateurs et libéraux ont utilisé la caisse d’assurance-emploi comme leur compte chèque personnel, et c’est honteux. Ensemble, ils ont volé 57 milliards de dollars des travailleurs et des employeurs. C’est de l’argent qui aurait pu bien servir aux familles des chômeurs dans Saint-Maurice-Champlain», a ajouté le candidat Jean-Yves Tremblay.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires