Le NPD lance «Notre région abandonnée»

Par superadmin

Les députés du NPD Robert Aubin (Trois-Rivières) et Ruth Ellen Brosseau (Berthier-Maskinongé) ont annoncé le lancement d’une campagne de promotion contre le travail du gouvernement conservateur qui a renié ses promesses envers la population, selon le NPD.

Avec les différentes coupures de services dans la région, le NPD constate que le Stephen Harper gouverne contre les intérêts de la population canadienne, mais surtout contre la Mauricie.

Robert Aubin avait comme exemple la deuxième phase du projet d’agrandissement du Port de Trois-Rivières. «Voilà un superbe projet, le bilan économique du Port parle par lui-même, tous les intervenants économiques reconnaissent ce fait. Ce serait un projet qui serait capable de générer à Trois-Rivières plusieurs nouveaux emplois de qualité, bien rémunérés, mais on attend toujours le coup de pouce du gouvernement fédéral qui devait venir par une enveloppe de Chantier Canada», lance le député représentant le NPD à Trois-Rivières.

Ce dernier affirme que tout le monde est d’accord avec ce projet, mais que les fonds n’arrivent pas. Selon lui, le développement économique de ce projet comme plusieurs autres est en suspens, ce qui est loin d’aider la région.

Des promesses non tenues

Lors des élections de mai 2011, les conservateurs avaient comme slogan «Notre région au pouvoir». Aujourd’hui, le NPD lance la campagne «Notre région abandonnée».

Bien que les coupures se multiplient dans la région; Bureau d’Immigration à Trois-Rivières, Postes Canada, l’assurance-emploi, les différentes coopératives de la région, l’Agence de développement économique Canada, les coupures dans les budgets de Radio-Canada de même que dans le programme d’Accès communautaire qui permet de donner l’accès à Internet dans les milieux ruraux, la députée Ruth Ellen Brosseau croit que Stephen Harper ignore littéralement la Mauricie et n’est pas à l’écoute des besoins de la population.

«En fait, les conservateurs ont fait exactement le contraire de ce qu’ils avaient promis. Ce qu’ils sont en train de faire va tuer l’économie régionale. Par exemple, le travail saisonnier, abondant ici, sera grandement affecté par l’odieuse réforme de l’assurance-emploi», mentionne la représentante de la circonscription de Berthier-Maskinongé.

Avec les fonds qui ne sont pas remis et les panoplies de coupures, les députés du NPD se questionnent à savoir comment notre région pourra assurer son développement économique sans ces éléments importants.

«Cette campagne n’est pas négative, mais a pour but de faire un bilan mi-mandat du gouvernement fédéral», relate Robert Aubin. «Les bonnes nouvelles ne viennent pas du fédéral chez nous,  elles viennent curieusement que dans les circonscriptions où il y a des députés conservateurs. Mais il est clair que cette campagne va déranger.». 

Une campagne qui a l’allure d’une campagne électorale

Cette campagne «Notre région abandonnée» a pour but d’envoyer un son de cloche au premier ministre du Canada en lançant comme message qu’après deux ans, monsieur Harper a abandonné les régions. La campagne sera bien présente sur les réseaux sociaux, de même que dans la réalité de tous les jours. Le NPD demande à la population de participer, d’aller sur le site http://notreregionabandonnee.ca , d’envoyer vos photos qui caractérisent l’abandon de votre région avec des messages et même ceux qui désirent s’afficher pourront demander leur affiche gratuitement en communiquant avec le NPD.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires