Le danger s’écarte pour Wemotaci

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le danger s’écarte pour Wemotaci
À compter de dimanche

Malgré le vent qui a tourné samedi en direction Nord-Ouest, la situation s’améliore pour le village de Wemotaci considérant le nombre d’effectifs déployé afin de protéger la communauté.

La Commission scolaire de l’Énergie a annoncé que les élèves retourneraient à l’école Champagnat lundi, c’est pourquoi le Colisée municipal de La Tuque a été aménagé afin d’accueillir les Atikamekws à compter de dimanche. Le Centre Wapan servira aussi de centre d’hébergement et accueillera 75 personnes.

 

Plusieurs Atikamekws demeurent à La Tuque depuis bien des années, ce qui facilite la logistique quant à l’hébergement. « Nous avons 300 Atikamekws en milieu urbain à La Tuque, ça aide beaucoup pour l’hébergement, indique Yvon Dubé du Conseil de la Nation Atikamekw (CNA). Pour le moment, il n’y a plus de danger à Wemotaci. Aucune décision ne sera prise pour le retour des gens dans la communauté, tant que les feux ne seront pas sous contrôle. »

 

Des génératrices ont été apportées dans le village pour fournir en électricité, mais Hydro-Québec a confirmé qu’elle installerait une génératrice puissante pouvant fournir le village en électricité. Ainsi, les gens en place pourront rétablir le système d’eau potable et d’égout.

 

Une centaine d’Atikamekws sont demeurés dans la communauté afin de surveiller le retour des flammes aux abords du village, « mais ils se limitent aux abords de la communauté », rassure M. Dubé.

 

Afin de divertir les jeunes hébergés à La Tuque, le CPE Premier Pas a un urgent besoin de bénévoles.

État de situation

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) dénombre actuellement 8 incendies de forêt hors de contrôle sur un total de 19 incendies en activité dans la région, dont 8 sont situés dans le secteur de Parent et du Réservoir Gouin et 11 dans la Haute-Mauricie. Par ailleurs, les citoyens de Parent ont reçu vendredi toute l’information liée aux préparatifs requis s’ils devaient quitter leur résidence, ce qui facilitera, le cas échéant, leur évacuation.

La SOPFEU toujours en action

La SOPFEU s’affaire surtout à sécuriser les secteurs des communautés menacées de Wemotaci et de Parent. Vendredi, 90 nouvelles ressources sont arrivées dans la région et on attend samedi 160 autres personnes qui viendront appuyer les effectifs déjà en place. De plus, compte tenu de la hausse du danger d’incendie, la SOPFEU, de concert avec les autorités concernées des Centres Régionaux de la Propriété Forestière (CRPF) et du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF), avise ses membres de nouvelles modifications concernant la restriction des travaux d’exploitation forestière et des travaux sylvicoles. Ainsi, ces restrictions s’appliquent désormais aussi aux secteurs Gouin 43 (au nord du Réservoir Gouin et de l’unité d’aménagement forestier 43-52) et dans le Bas Saint-Maurice 41. Il est possible de surveiller la situation d’heure en heure en visitant le site Internet de la SOPFEU au www.sopfeu.ca.

De nouvelles restrictions de circulation en forêt

D’autre part, la vice-première ministre, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, Mme Nathalie Normandeau, a annoncé vendredi un agrandissement de la portion sud du territoire sur lequel l’accès et la circulation en forêt étaient prohibés depuis le 27 mai 2010. Cet agrandissement est entré en vigueur vendredi, à 16 h. Cette décision a été rendue nécessaire à cause des conditions climatiques qui ont cours présentement dans cette partie du Québec.

Afin d’assurer la sécurité des utilisateurs de la forêt, des barrages routiers ont été érigés aux endroits suivants par le MRNF et la Sûreté du Québec (SQ): -Route 1 : aux kilomètres 0 et 74, qui mène de Rivière aux Rats vers le camp Vermillon; -Route 10 : au kilomètre 43, au pont Pierriche; -Route 22 : aux kilomètres 74 et 98, entre Parent et la route 10; -Route 25 : au kilomètre 26, entre La Tuque et Wemotaci.

 

La carte de localisation du territoire touché est accessible dans le site

 

Internet du MRNF à l’adresse suivante : www.mrnf.gouv.qc.ca/fr/feux-foret.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires