Le Collège Shawinigan est là pour rester

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Le Collège Shawinigan est là pour rester
Le Centre de La Tuque du CÉGEP de Shawinigan.

ENSEIGNEMENT. Le directeur général du Collège Shawinigan, Guy Dumais, insiste: le Centre de La Tuque est là pour rester.

«Malgré les récentes compressions budgétaires annoncées par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science, l’avenir du CEC La Tuque n’est nullement menacé», a affirmé le Collège par voie de communiqué, lundi.

Suite à la publication d’un texte dans le Bac, où Luc Vandal, président du Syndicat des enseignantes et enseignants du Collège Shawinigan disait craindre pour l’avenir du Centre d’enseignement de La Tuque, l’établissement a reçu une importante quantité d’appels d’étudiants et de parents inquiets d’une éventuelle fermeture du centre de La Tuque, situé dans l’ancienne école Marie-Médiatrice.

Dès son entrée au travail lundi matin, M. Dumais s’est empressé de contacter la mairie de La Tuque et la députée de Laviolette, Julie Boulet, pour les rassurer.

«Le Collège vient tout juste d’investir 20 000$ pour un laboratoire de Soins infirmiers à son centre d’études», a indiqué M. Dumais. Selon le Collège, depuis l’automne 2014, on a ajouté des services d’aide à la réussite aux étudiants inscrits au CEC tels qu’un Centre d’aide à la réussite et un Centre d’aide en français.

55 élèves le fréquentent actuellement. «Nous sommes agréablement surpris de ce résultat», confirme Annie Berthiaume, conseillère en communications au Collège Shawinigan. Il faut dire que le transfert de l’équipe de hockey des Loups de La Tuque vers Valleyfield a généré des craintes au niveau du nombre potentiel d’inscriptions pour 2014-2015.

Le programme de Soinns infirmiers, qui en est à sa 2e année sur 3, est là pour rester. « La pénurie d’infirmiers et d’infirmières à La Tuque fragilise la situation de son centre hospitalier. Le Collège Shawinigan, sensible à cette problématique, a créé, il y a quelques années, un programme en Soins infirmiers afin de répondre directement à cette préoccupation. Il est important de souligner que certes les cégeps en région permettent aux jeunes d’acquérir une formation supérieure, mais ils jouent également un rôle crucial en répondant aux exigences des entreprises en arrimant des formations adaptées aux besoins précis », ajoute Monsieur Guy Dumais, directeur général du Collège Shawinigan.

Pour ajouter à tout cela, 30 bourses de 1 000 $ ont été offertes à des étudiants inscrits au centre de La Tuque du Collège, en collaboration avec Ville La Tuque et la Fondation du Collège Shawinigan, pour inciter les étudiants à poursuivre leurs études dans leur patelin.

Finalement, le Collège tiendra une journée portes ouvertes le 27 janvier à son installation de La Tuque. M. Dumais a invité toute la population à se rendre sur place pour en savoir plus long sur l’établissement et les services qu’il propose aux gens de La Tuque. 11 enseignants travaillent actuellement au Centre de La Tuque en plus d’une agente de bureau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires