Le CLD deviendra le Service de développement économique et forestier

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Le CLD deviendra le Service de développement économique et forestier
Danielle Rémillard sera directrice du développement et de la gestion des programmes et Patrice Bergeron agira en sera le directeur

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE. Le conseil d’agglomération de La Tuque a adopté, à son assemblée d’hier soir la nouvelle structure conduisant à son Service de développement économique et forestier.

La structure, qui sera en vigueur le premier juillet prochain, découle du nouveau pacte fiscal qui abolit les Centres locaux de développement (CLD).

Le nouveau Service de développement économique et forestier soutiendra le développement forestier, ressources naturelles et la diversification économique, travaillera au développement local, régional et à la gestion des programmes et supportera le développement des affaires et aux territoires ruraux.

Il poursuivra le mandat du CLD avec les différents fonds qui étaient disponibles pour aider les promoteurs à démarrer ou poursuivre leurs projets. Il effectuera également la gestion du pacte rural et le Fonds Hydro-Québec et poursuivra le mandat au niveau des services techniques offerts.

Actuellement titulaire d’un poste contractuel de directeur forestier et diversification économique de Ville de La Tuque, Patrice Bergeron a été nommé directeur de la nouvelle structure. Danielle Rémillard, actuelle directrice générale du CLD, en deviendra la directrice du développement et de la gestion des programmes. Un conseiller aux relations d’affaires et un conseiller aux entreprises seront aussi nommés. Les locaux seront situés dans ceux où loge actuellement le CLD du Haut-St-Maurice.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires