Le chef d’Opitciwan ravi de la position du PLQ

Par superadmin
Le chef d’Opitciwan ravi de la position du PLQ
Christian Awashish

À la suite de la lettre ouverte du Chef du Conseil des Atikamekw d’Opitciwan, Christian Awashish, qui interpellait les candidats des partis politiques sur l’enjeu des relations avec les Premières Nations, le Parti québécois (PQ), le Parti libéral (PLQ) et Québec Solidaire (QS) ont répondu à l’appel.

Alors que les candidats du PQ de Roberval et de Laviolette ont répondu par le biais d’une lettre ouverte et que celui de QS dans Laviolette a diffusé un communiqué de presse, le PLQ a plutôt tenu une rencontre avec le Grand Chef et les chefs Atikamekw au sortir de laquelle le Chef Awashish s’est dit ravi.

«J’ai été ravi de la rencontre et des engagements pris à l’égard de notre Nation et des enjeux qui nous concernent», a déclaré le Chef Awashish. Il retient surtout la discussion portant sur les négociations bilatérales amorcées sous les libéraux et poursuivies avec les péquistes. Les deux candidats du PLQ présents à la rencontre, Julie Boulet (Laviolette) et Geoffrey Kelley (Jacques-Cartier et ex-ministre des Affaires autochtones), ont témoigné de leur déception quant au résultat obtenu avec le gouvernement actuel, jugeant ce dernier «insatisfaisant».

Les deux représentants libéraux se sont engagés, suivant l’élection d’un gouvernement libéral, à reprendre les négociations bilatérales sur la base de l’entente de principe convenue en 2012 avec le gouvernement Charest, qui répondra davantage aux besoins et aspirations des Atikamekw que ce qu’a proposé le gouvernement de Pauline Marois.

En plus de la bonification de l’entente Atikamekw-Québec, la rencontre a permis d’échanger sur la création d’un poste de ministre responsable de la Forêt advenant l’élection d’un gouvernement libéral, ainsi que du partage avec les régions et les Premières Nations d’une partie des redevances tirées de l’exploitation des ressources naturelles.

«Je comprends de cet échange que le Parti libéral a l’intention d’offrir un véritable sens à la notion de relations de Nation à Nation, contrairement à ce que le Parti québécois a démontré au cours des derniers mois et dans la lettre ouverte des candidats locaux», a conclu le Chef atikamekw.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires