Le Centre Naissances-Familles maintenant ouvert

Par Francine Beaupre

Santé . Le tout nouveau Centre Naissances-Familles du CSSSHSM est maintenant fonctionnel. Autrefois désigné sous l’appellation Centre Mère-Enfant, l’espace a été complètement reconfiguré pour assurer une convivialité et une sécurité de tous les instants.

«D’importants travaux de réaménagements ont permis de regrouper sur un même étage, de l’établissement les secteurs de soins de courte durée soit Médecine-Chirurgie, Pédiatrie, Centre de Naissances-Familles et Psychiatrie» explique Chantal Guay, agente de planification et de communication. Le tout est dorénavant situé au 2e étage.

Afin de permettre ce réaménagement, la médecine de jour et l’hémato-oncologie se sont installées au 1er étage dans l’ancienne pédiatrie.

On se souviendra que la direction du CSSSHSM avait cru devoir fermer le Centre mère-enfant par manque de personnel formé en obstétrique l’an dernier, ce qui avait créé toute une commotion chez les futures mamans. «Il devenait difficile pour le Centre de santé de maintenir le nombre requis d’infirmières détenant une expertise en obstétrique et, par le fait même, de combler les besoins en ressources humaines de ce secteur d’activités spécialisé», explique Chantal Guay.

La direction devait mettre sur pied une structure qui permettrait d’éviter que les femmes ne doivent accoucher à l’extérieur. «La fusion des secteurs de soins de courte durée assure une meilleure utilisation en ressources humaines et un fonctionnement beaucoup plus optimal sur un même étage», précise-t-elle.

Nous avons pu visiter le nouveau Centre Naissances-Familles. Trois chambres de naissance équipées de matériel à la fin pointe. Un bain-tourbillon est aussi installé. «Les chambres de naissance sont suffisamment grandes pour installer un lit pour le père le cas échéant», souligne-t-elle. Tous les soins réguliers à l’enfant peuvent être faits dans les chambres qui ont été installées en conséquence», précise Jessica Trudel, l’infirmière qui a bien voulu nous expliquer les installations.

En plus de créer une plus grande stabilité dans les secteurs de soins de courte durée, cette réorganisation du travail fera en sorte de créer des opportunités pour le développement de nouveaux services», estime Mme Guay, soulignant l’excellente collaboration de tous les acteurs concernés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires