L’appel de l’orignal dans le sang

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

Pour une troisième année consécutive, Phllipe Soucy, 21 ans de Québec, a remporté la Coupe Québec d’appel à l’orignal Spypoint, et chez les dames, Suzanne Lepage de La Tuque a raflé le titre pour une quatrième année consécutive.

Qu’est-ce qui fait le succès des gagnants? «C’est Michel Therrien qui m’a poussé à participer au concours, et j’ai bien fait comme ça fait trois ans que je remporte le concours, mais je ne m’attendais pas à ça, indique Phllipe Soucy. Pour moi, c’est la passion! Quand je call, je dois me mettre à 100% dans la peau de l’orignal. Je suis dans ma bulle et dans ma tête je suis un orignal. Quand je fais le mâle, je suis batailleur, et quand c’est le veau, ça prend de l’anxiété. Il faut être pointilleux sur les détails.»

De son côté, Mme Lepage ne chasse que depuis 2006. «Ça prend de la pratique, répond la gagnante. J’ai appris ma technique de l’un de mes bons voisins, il est patient et très bon. Il faut écouter et avoir de l’oreille aussi.»

Au total, 56 personnes ont pris part au concours, 30 chez les hommes, 12 chez les dames, et 14 enfants.

Martin Sergerie et Martin Ricard ont terminé respectivement deuxième et troisième chez les hommes, tandis que Fabienne Tremblay et Ruth Leblanc ont complété le podium chez les femmes.

30 participants ont pris part à la Coupe Québec d’appel à l’orignal Spypoint chez les hommes. Voici une vidéo des cinq finalistes. Le gagnant est le premier, Phllipe Soucy, pour une troisième année consécutive.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires