La Sout’Anne ferme ses portes

Par superadmin
La Sout’Anne ferme ses portes
-

Située au Lac-Édouard, L’Auberge La Sout’Anne ferme ses portes. Ouvert depuis un peu plus d’un an et proposant une thématique à saveur religieuse, l’ancien presbytère a été converti en restaurant offrant une gamme de plats aux noms divins tels que les pâtes du clergé ou encore la salade du vicaire.

Malheureusement, Anne Tétrault, propriétaire, s’est vue dans l’obligation de fermer boutique. Elle explique sa décision dans ces mots.

«J’ai réalisé un rêve que je chérissais depuis des années et ce, ici à Lac Édouard. Malheureusement la formule que j’avais choisie était gagnante mais nous sommes de toute évidence dans un village éloigné. Étant donné qu’ici, à mon avis, nous avons besoin d’un service multifonctionnel alliant bar, hébergement et restaurant, le presbytère était trop petit pour offrir le tout à la même place. Je me suis débattue comme un diable dans l’eau bénite, pour ne pas si bien dire! Mais, je tirais le diable par la queue.

L’Auberge La Sout’Anne était manifestement un beau projet pour le village mais après un an de service, elle n’est toujours pas rentable. Je voudrais remercier de tout cœur mes clients les plus fidèles, et tous ceux qui sont venus m’encourager. Un merci particulier aux gens de La Tuque qui venaient souper et retournaient à la maison ensuite. Je désire remercier tous ceux qui ont contribué à la réalisation de mon projet de près ou de loin. Mes employés, que je considère comme des amis, Jessica Boivin-Côté, Sylvie McMahon, mon bras droit, Louis Lévesque, et Jennifer Boivin-Côté. Un merci du fond du cœur à toute ma famille qui a vécu ce beau projet de vie avec moi. Merci! »

Anne Tétrault désire rester active au sein de la communauté et prendre le temps de réfléchir à un nouveau projet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires