La popularité du groupe facebook I come from La Tuque

Par superadmin
La popularité du groupe facebook <em>I come from La Tuque</em>
.

Incroyable, la poussée de photos inscrites sur I COME FROM LA TUQUE. Le cap des milles documents vient d’être franchi. Il y a une belle relève qui est en train de composer une encyclopédie illustrée de la ville. Plus 1600 membres, ce n’est pas rien !

Imaginez l’effet spectaculaire qu’aurait pu prendre la préparation du centenaire de la ville si la Société historique du Haut-St-Maurice s’était mise au diapason d’Internet et avait entrepris de faire appel aux gens pour composer leur album de famille avec l’aide de jeunes internautes.

Ces jeunes, ultra habiles à utiliser les langages de l’informatique, encadrés par quelques mentors en possession de la langue. Un site capable d’accueillir, sans restriction, des milliers de photos !

L’ère du papier n’est peut-être pas terminée, mais les possibilités qu’offre la grande toile planétaire sont illimitées. Il faut admirer le travail qui s’est fait sur le site de la ville consacrée aux archives photographiques de la famille Comeau. Une brillante réalisation. Intelligent démonstration du pouvoir des nouveaux médias.

Les deux essais à paraître sur le centenaire, elles, seront nécessairement limitées (on parle d’une édition de 3000 exemplaires), et auront tôt fait de disparaître, comme ce qui, dans le passé, a été publié à La Tuque, inaccessible, sauf pour quelques titres heureusement «lisibles» en ligne; c’est le cas des ouvrages des Lucien : Desbiens, 1933, et Filion, 1977 !

M’enfin, il est un peu tard pour virer de cap !

Pierre Cantin

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires