La polyvalence de James Phelan

Par superadmin
La polyvalence de James Phelan

Au moment d’écrire ces lignes, Shawinigan est au sixième rang du classement général avec un dossier de 5-2-1-1. «L’an dernier, tout le monde a cliqué et cette saison, nous sommes encore plus proches. Remporter des matchs aide beaucoup et nous poussons vraiment tous dans la même direction. Nos entraînements sont plus poussés, car nous avons tous la même base. Les entraîneurs essaient de perfectionner certaines choses et c’est plus intéressant», a-t-il mentionné.

Direction la Floride

Dans quelques mois, le nom de James Phelan pourrait être prononcé au domicile des Panthers de la Floride, où se déroulera la séance de sélection de la Ligue nationale de hockey (LNH). «J’essaie de ne pas trop y penser. C’était la même chose avant le repêchage du junior, même si c’est moins gros. Mon objectif est de jouer dans la LNH et la séance de sélection n’est qu’une première étape. C’est sûr que ça te trotte dans la tête, mais il reste beaucoup de hockey à jouer avant d’y arriver. Je me suis rendu à la Coupe Telus avec Laval-Montréal dans le midget AAA. Lorsque ton équipe va bien, ça améliorer les performances de toute le monde. Certaines équipes cherchent des gagnants».

Que doit-il améliorer pour poursuivre sa route vers la grande ligue? «Je dois continuer à travailler sur ma force physique, ce qui me permettra de remporter mes batailles le long des rampes et d’être meilleur à l’attaque. Je veux produire davantage offensivement. L’an dernier, la constance me manquait un petit peu et je suis maintenant plus endurant. Le jeu va moins vite et ça va bien à ce niveau jusqu’à maintenant».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires