La fin du Club Optimiste à La Tuque

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

Le Club optimiste à La Tuque n’existe plus. Ce club qui était très populaire dans les années 1970 s’éteint après plus de 40 ans d’existence dans le milieu.

Celui qui était le président, Michel Simard, a confirmé le tout à l’Écho. «Ça faisait plusieurs années qu’on étirait avant de décider que c’était la fin. Tous les membres étaient épuisés et c’est de plus en plus difficile de recruter de nouveaux membres. Nous étions seulement 16 membres à la fin, mais dans les réunions qui étaient devenues plutôt des rencontres amicales, nous étions six ou sept.»

Le mouvement optimiste latuquois s’est effrité grandement depuis le milieu des années 1990, lorsque le club n’était plus responsable de l’organisation du Festival de chasse. «Ç’a demandé beaucoup aux membres l’organisation du Festival de chasse et certains étaient très fatigués. En plus, c’était toujours les mêmes aux activités et pour l’organisation. Ça doit faire quatre ou cinq ans que les optimistes ne faisaient plus d’activités. Les dernières ont été pour la sécurité à bicyclette et la course de canards», ajoute M. Simard.

Denis Desmarais a été l’un des premiers Latuquois à s’impliquer avec les optimistes lors de la création du club de La Tuque.

Les clubs Optimistes parrainent, au sein de leurs collectivités, des projets de service communautaire concrets visant à tendre la main à la jeunesse.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires