La Campagne du Gâteau a évolué avec les années

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
La Campagne du Gâteau a évolué avec les années
Il y a toujours foule au Complexe culturel

C’est en en 1999 est que la Campagne du Gâteau a été présentée pour la première fois en direct du Complexe culturel, lui donnant un nouveau ton avec une portion de spectacles devenue possible grâce au personnel et aux équipements qui sont sur place.

Autant les premières années de la Campagne du Gâteau ont été consacrées exclusivement à la vente de pâtisseries, tartes ou artisanat, autant André Mercier, comme bien des gens, remarque que l’événement s’est transformé, non seulement dans sa portion technique, mais aussi dans son ensemble. Il se vend encore des gâteaux, mais la fête s’est aussi diversifiée. « C’est devenu un grand «happening musical», mettant en vedette des groupes importants comme, par exemple, le Choeur des aînés, la Brise du nord, l’Harmonie de La Tuque et la Chorale des enfants», explique-t-il, pour expliquer la façon dont le milieu latuquois aime s’impliquer dans l’événement annuel. Plusieurs chanteurs les musiciens locaux, petits et grands, se font un plaisir est un devoir d’être sur scène, chaque année.

André Mercier s’est retiré de l’animation, il y a quelques années, pour se consacrer à son mandat à la télévision communautaire. Mais il ne peut résister à l’invitation, chaque année, d’être le premier à prendre la parole, avec son confrère Réjean Harvey, lorsque s’ouvre la campagne, sur le coup de 10 h 45.

Signe des temps, en plus d’être présentée à la radio et à la télé, la Campagne du Gâteau peut maintenant être suivie sur le web, par une diffusion en direct. Cela permet aux Latuquois qui vivent à l’extérieur de pouvoir suivre la campagne et de faire, eux aussi, un don.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires