«Julie Boulet va se relever!»

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
«Julie Boulet va se relever!»
Philippe Couillard et Julie Boulet lors de leur passage en Mauricie tout juste avant le déclenchement de la campagne électorale.

POLITIQUE. La députée de Laviolette Julie Boulet a été vivement déçue de ne pas avoir été nommée au sein du Conseil des ministres du gouvernement de Philippe Couillard mercredi.

«Les 24 premières heures ont été très difficiles, avoue Mme Boulet. J’ai été très déçue et ç’a été une grande tristesse pour moi de ne pas être nommée. Mais quand j’ai demandé un sixième mandat aux gens de Laviolette, ce n’était pas pour être ministre, mais députée du comté. Je vais continuer à travailler avec la passion et la rigueur qu’on me connaît. Julie Boulet va se relever!»

«M. Couillard voulait sans doute se dissocier du gouvernement de Jean Charest, mais je ne peux pas dire comment il a fait ses choix. Le choix des ministres demeure la prérogative du premier ministre», ajoute-t-elle.

Si elle avait eu un ministère à choisir, la députée de Laviolette ne cache pas que celui des forêts était intéressant. «Je connais bien les dossiers liés à la forêt et les partenaires.»

Parmi les dossiers qu’elle veut prioriser, il y a celui de la mini-centrale de Manouane Sipi, un projet conjoint entre la Ville de La Tuque et les Atikamekws de Wemotaci. «Il faudra toutefois savoir si la population de Wemotaci est d’accord avec le projet. Aussi, je vais prioriser la réfection des urgences des hôpitaux de Shawinigan et La Tuque.»

Cependant, il existe un avantage pour Julie Boulet d’avoir été exclue du Conseil des ministres. «Je vais pouvoir faire plus de terrain dans mon comté, et c’est un avantage afin de faire progresser les dossiers avec les gens du milieu», exprime la députée.

Les ministères de Julie Boulet

Depuis que Julie Boulet est député du comté de Laviolette en 2001, elle a été ministre responsable de la Mauricie de septembre 2003 à septembre 2012. Mme Boulet a aussi été la ministre des Transports de 2007 à 2010, et ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale de 2010 à 2012.

Quel a été la meilleure action de Mme Boulet comme ministre? «Sans aucun doute, l’amélioration de la sécurité routière au Québec avec les mesures prises pour les photos radars. Le nombre de décès sur les routes a considérablement baissé.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires