Jérémie Gravel s’illustre… encore!

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Jérémie Gravel s’illustre… encore!
Jérémie Gravel traite de l’amour universel

Pour une deuxième année consécutive, Jérémie Gravel, étudiant à l’École forestière de La Tuque, a vu un de ses textes publiés dans un recueil distribué à 6000 exemplaires : Ma plus belle histoire.

C’est la Fédération des syndicats de l’enseignement qui a lancé ce livre sur une base annuelle depuis 2004, afin de souligner le travail des adultes en formation au Québec. Tous les élèves, peu importe le service d’enseignement, peuvent participer en soumettant un texte. Une cinquantaine de textes sont choisis parmi près de 450 textes envoyés chaque année.

Le texte de Jérémie qui a été retenu s’intitule Cœur ridé. En voici un extrait :

«À tous nos aînés, qui ont été, qui sont ou qui seront maltraités

Un sujet tabou qui peut rendre fou

À bas les tabous! Un point c’est tout

Seul le cœur peut rester jeune

Mais la vie vous l’a bien ridé

Jadis, vous étiez jeunes

Naguère, face à l’éternité

Mais la fatalité vous a rattrapés

Vos derniers jours, cinq entités vous diront bonjour

Cinq entités et cinq maltraitances

Suivez-moi dans la dernière danse

La danse de la dernière chance

Un tempo, au rythme d’une sentence (…)»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires