Jean-Paul Muir n’est pas surpris

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Jean-Paul Muir n’est pas surpris
Richard Lalonde et Jean-Paul Muir.

Le directeur général des Loups de La Tuque, Jean-Paul Muir, n’a pas été surpris de la nomination de M. Lalonde avec les Braves.

«Je savais qu’il voulait se rapprocher de sa ville, Cornwall. Il lui reste deux ans à travailler à Poste Canada, et en étant à Valleyfield, il pourra occuper les deux postes. C’est l’idéal pour lui. Ce qui est le plus drôle, c’est que nous jouons notre premier match de la prochaine saison contre Valleyfield. L’organisation lui souhaite la meilleure des chances. Lui et moi étions comme des frères lors des deux dernières saisons. Ça va être spécial de s’affronter, mais ça va être le fun.

Et l’entraîneur de La Tuque?

«Le processus se déroule bien, raconte M. Muir. On devrait annoncer une entente bientôt. J’aimerais que l’entraîneur soit nommé avant le repêchage du 15 juin prochain. Je peux dire que nous n’avons reçu aucune candidature de Latuquois. Pour le repêchage, nous n’y allons pas nécessairement avec les meilleurs choix disponibles, mais plutôt avec les joueurs qui ont le plus de chances de venir jouer à La Tuque. Les jeunes de Montréal préfèrent jouer pour des équipes montréalaises.»

Cette année, les Loups n’auront pas de lien direct avec les Cataractes de Shawinigan pour le repêchage. Lors des autres années, l’organisation latuquoise tentait de repêcher des jeunes qui avaient été sélectionnés par les Cats, autant que possible.

Les Loups ont embauché Patrick Lacelle comme recruteur. Ce dernier détient beaucoup d’expérience, notamment comme dépisteur en chef avec le Titan de l’Acadie-Bathurst.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires