Importantes réfections au barrage Gouin

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

Depuis le printemps 2011, et ce, jusqu’à l’automne 2014, le barrage Gouin situé au nord dans le Haut-St-Maurice subit une cure de rajeunissement. Un projet total de 33,1 M$ effectué par Hydro-Québec.

Les travaux se font dans les profondeurs du barrage afin de corriger un défaut de conception dans les vannes de fond. Les travaux pour la présente année se déroulent de mars à décembre.

« Les travaux consistent principalement au changement de la géométrie et le remplacement de six vannes de fond, à raison de deux vannes par année, explique la porte-parole d’Hydro-Québec en Mauricie Centre-du-Québec, Élizabeth Gladu. Les vannes de fond sont des conduits d’eau qui se situent dans le barrage. Ces vannes nous servent à soutirer l’eau du réservoir au besoin. Nous procéderons aussi à la réfection de quatre vannes de l’évacuateur de crues. Il est à noter qu’aucune contrainte de gestion du réservoir Gouin n’est anticipée. Le barrage conservera durant tout le temps des travaux sa capacité d’évacuation. Il n’y aura pas d’impact sur le niveau du réservoir. »

Le barrage Gouin est un ouvrage pour Hydro-Québec qui permet de régulariser les apports d’eau. Les travaux réalisés permettront d’améliorer la gestion hydraulique des vannes de fond.

Les travaux visent à rétablir la capacité originale d’évacuation de cet aménagement établie à 2000 m3/s.

Des années d’études

« En 1999, des études ont été réalisées afin d’améliorer le comportement hydraulique des vannes de fond, poursuit Mme Gladu. En 2000 et en 2005, des modifications ont été réalisées sur la vanne de fond no.8. Des essais in situ ont été réalisés en 2007 sur le prototype. Les données recueillies par la suite ont permis de paramétrer définitivement les interventions requises pour assurer un fonctionnement satisfaisant à long terme des pertuis de fond. Des données ont servi à la planification des travaux en cours. En d’autres mots, les travaux réalisés sur la vanne de fond no.8 visaient à évaluer si les modifications apportées entraîneraient les résultats escomptés. »

Historique

Le barrage Gouin a été mis en service en 1918, et bien entendu, l’ouvrage n’appartenait pas à Hydro-Québec. C’est en 1973 que la société d’État a acquis le vieux barrage. Hydro-Québec devait procéder à des réfections fréquentes en changeant les matériaux. «La géométrie pour les vannes de fond avait été mal faite. Il faut dire que maintenant la technologie est beaucoup plus avancée», ajoute Mme Gladu.

Mais pourquoi ne pas avoir informé la population de ces travaux importants? «La Ville de La Tuque, le milieu atikamekw et certaines pourvoiries ont été avisés, et comme il s’agit de travaux dans nos installations et qu’il n’y a aucun impact sur le débit de la rivière St-Maurice, nous avons jugé que ce n’était pas nécessaire d’informer la population. Toutefois, les gens qui ont des questions peuvent nous appeler via la ligne info-projet», conclut Mme Gladu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires