Guy Lemieux quittera le CSSS de l’Énergie

Par superadmin
Guy Lemieux quittera le CSSS de l’Énergie
Guy Lemieux

En poste depuis plus de six ans, Guy Lemieux quittera le 17 décembre prochain la direction générale du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de l’Énergie.

La nouvelle n’est plus un secret depuis qu’une offre d’emploi pour cette fonction a été publiée dans le quotidien régional du 23 octobre dernier. «C’est une décision mûrie de longue date qu’il a communiqué au conseil d’administration au mois de mai dernier», a souligné Lucie Lemire, responsable des communications au CSSS de l’Énergie.

 

Guy Lemieux est entré en poste en juillet 2004. À l’époque, il dirigeait les effectifs oeuvrant dans les deux hôpitaux de la région, c’est-à-dire le CHCM à Shawinigan-Sud et le CHST (santé mentale) à Shawinigan. Quelques mois plus tard, lors de la fusion complète avec le CLSC-CHSLD, il prend les commandes du CSSS de l’Énergie.

 

Lucie Lemire indique que M. Lemieux prend sa retraite et ne quitte pas pour assumer un poste similaire ailleurs. «Ça fait 39 ans qu’il est dans le réseau de la santé. Il s’en va se reposer en famille.» Même s’il prend sa retraite, Guy Lemieux entend demeurer dans la région, lui qui réside dans la municipalité de Saint-Boniface.

 

Historique de son passage

 

En lui décernant en 2008 le Prix Leadersphip, l’Association québécoise d’établissement de santé et de services sociaux avait publié une courte biographie des haut-faits de son passage dans la région de Shawinigan. En voici l’intégrale.

 

Au moment de la nomination de Guy Lemieux à titre de directeur général en octobre 2004, le Centre hospitalier du Centre-de-la-Mauricie (CHCM) vivait une situation très difficile de pénurie de médecins, compromettant l’offre de service, même pour les soins les plus urgents. L’arrivée du gestionnaire d’expérience a radicalement changé les choses.

 

L’un des premiers gestes concrets de ce gestionnaire hors pair fut d’insuffler une énergie nouvelle au comité de recrutement médicale de l’établissement afin de lui faire jouer un rôle de plus en plus prépondérant sur la scène québécoise. Il contribue ainsi à la mise en place d’un programme structuré de recrutement médical, incluant un programme d’accueil pour les nouveaux médecins, incluant un programme d’accueil pour les nouveaux médecins, qui a permis de recruter plus de 50 médecins et pharmaciens au cours des quatre dernières années!

 

Parallèlement, Guy Lemieux réussit avec succès la fusion des différentes installations du réseau de la santé du Centre-de-la-Mauricie au sein du CSSS de l’Énergie. "Un travail d’équipe, fruit de l’engagement et du dévouement de tous", commente-t-il quand on lui souligne cette réalisation, mais il aura fallu un grand motivateur pour parvenir à mobiliser le personnel vers l’atteinte des meilleurs résultats, alors qu’il oeuvrait dans un environnement qui n’était pas toujours facile, tant au plan immobilier qu’au plan du manque d’effectifs professionnels.

 

Ses qualités de leader lui ont permis de bâtir des partenariats avec les autres établissements et les médecins de la région afin d’implanter un centre de formation médicale décentralisé de l’Université de Montréal en Mauricie. Cette initiative ainsi que la construction d’un centre ambulatoire, la construction d’une unité de médecine familiale et d’une unité de médecine interne et la réorganisation des processus de travail ont permis de recruter plus de 50 médecins et pharmaciens! «Dans un contexte difficile, M. Lemieux a su créer des alliances. Il a exercé un leadership très fort qui a permis le recrutement de médecins», commente Renald Dutil, ancien président de la FMOQ et membre du jury des Prix AQESSS 2008. «Il mérite bien le Prix Leadership pour un directeur général», ont approuvé les autres membres du jury.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires