Guignolée : des demandes en hausse cette année

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Guignolée : des demandes en hausse cette année
(Photo : Archives)

Les bénévoles de la Guignolée n’ont pas chômé cette année. Ils assistent à une importante hausse du nombre de demandes d’aide alimentaire effectuées ces dernières semaines au local de la Corporation de développement communautaire.

Ainsi, 308 personnes ont demandé un panier de Noël, dont la distribution est effectuée ce 14 décembre.

«Cette année, nous avons 33 personnes de plus qui ont produit une demande, comptabilise Martine Caron, responsable de la Guignolée. Aussi, il y a 26 nouvelles personnes qui ont effectué une demande. Avec la sécurité alimentaire, on s’aperçoit que c’est de plus en plus difficile» observe Mme Caron.

Elle a tenu à remercier sincèrement la population, grâce à qui la confection de tous ces paniers de Noël a été rendue possible.

148 bénévoles ont effectué le porte-à-porte dans le but d’amasser des denrées alimentaires, le 19 novembre. Depuis le mois de novembre, une quarantaine de personnes sont à pied d’oeuvre, au sous-sol de l’église St-Zéphirin, dans le but de préparer les différents paniers. Mais pour plusieurs d’entre eux, travaille de préparation de la vigne a débuté en septembre dernier. Certains bénévoles en ont pratiquement fait un emploi à temps plein pendant plusieurs semaines.

Dans les demandes comptabilisées à La Tuque, une vingtaine de l’ont été pour le secteur de Parent. Les boîtes sont parties en train dans le but d’atteindre leurs destinataires. Il y avait également des demandes dans le secteur de Clova et Lac-Édouard.

Que contiennent les paniers ?

Chaque bénéficiaire recevait avait trois boîtes : une contenant des denrées non périssables telles que des conserves, céréales, du café. Dans la deuxième boîte, on retrouve des pommes de terre, carottes, oignons, œufs, fromage et du pain pain, alors qu’on avait droit, dans la troisième boîte, à des produits congelés tels de la viande ou des pâtés. Les bénéficiaires recevaient également un contenant de 2 litres de lait et une bouteille de boisson gazeuse.

Chacune des 308 familles ayant reçu l’aide de la Guignolée repartait donc avec trois boîtes. «C’est pour cela que dès le début juillet, je commence à chercher des boîtes. Je dois en ramasser environ 1 200», relate le bénévole Paulin Renaud.

L’arbre de la générosité

Il y a rien de plus triste qu’un enfant qui ne peut pas recevoir de cadeau à l’occasion des Fêtes. C’est pour cela qu’existe l’arbre de la générosité, mis de l’avant grâce à la complicité de la pharmacie Jean Coutu. Depuis quatre ans, ce sont les bénévoles de la Guignolée qui gèrent la distribution des cadeaux remis aux enfants.

163 cadeaux ont été confectionnés cette année, ce qui représente une vingtaine de plus que l’an dernier. 28 nouvelles demandes ont été formulées afin que des enfants passent un beau Noël grâce à l’arbre de la générosité. «Les gens ont été très généreux», ont remarqué les bénévoles.

Cette année, la contribution des élèves en adaptation scolaire de l’école Centrale a fortement été soulignée par Martine Caron, eux qui ont prêté main forte à la conception de paniers, en plus d’amasser des denrées alimentaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires