Évaluation environnementale : formation pour autochtones

Par Francine Beaupre
Évaluation environnementale : formation pour autochtones

Tous les étudiants autochtones qui sont intéressés à travailler en milieu naturel sont invités à s’inscrire à la nouvelle formation en Évaluation environnementale qui commencera à la mi-avril 2012 à Wendake. Cette attestation d’études collégiales (AEC) aura une durée de 1500 heures et mènera au titre de technicien en Évaluation environnementale.

« Les étudiants acquerront des connaissances sur les végétaux, les invertébrés et les vertébrés du Québec ainsi que sur la cartographie. « De plus, ils apprendront à récolter des données dans des écosystèmes forestiers, aquatiques et terrestres. En surcroît, ils seront en mesure de développer leurs habiletés en informatique, en communication et en gestion de projets. Finalement, un stage en milieu de travail en évaluation environnementale sera réalisé», expliquait Mme Amélie D’Astous, coordonnatrice du projet OTERA.

Les étudiants autochtones bénéficieront d’une allocation supplémentaire de 200$ par mois. Ils seront encadrés par le Centre de développement de formation de la main-d’œuvre (CFDM) huron-wendat qui a une grande expertise en formation professionnelle. Dans l’éventualité où l’étudiant autochtone désire poursuivre ses études, il y aura une possibilité de faire reconnaître ses acquis de l’AEC.

Parallèlement à la formation, l’équipe du Bureau Nionwentsïo qui est responsable du projet OTERA mettra en place une entreprise qui se spécialisera dans les évaluations environnementales. « Les possibilités d’emplois qui en découleront seront réservées, en priorité, pour les étudiants qui auront suivi la formation. De plus, les diplômés pourront, entre autres, profiter des retombées d’emploi du Plan Nord et s’assurer un avenir prometteur», précisait Mme D’Astous

Les étudiants intéressés doivent être à l’aise avec le français. Un cinquième secondaire est requis bien qu’il soit possible d’obtenir les équivalences au cours des mois d’avril et mai avec le CFDM. Seulement 15 places sont encore disponibles. Il faut donc communiquer le plus rapidement possible avec Martine Picard au 1-877-842-1026, poste 314 ou Mme D’Astous au 1-877-843-3767, poste 2005

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires