Elzéar Lepage se retire de la vie politique

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Elzéar Lepage se retire de la vie politique
Elzéar Lepage quitte après 27 années en politique. (Photo L'ÉCHO de La Tuque)

Le rideau est tombé sur l’avenir politique de l’élu avec le plus d’expérience du conseil latuquois. M. Elzéar Lepage a confirmé son retrait de la vie politique après y avoir consacré 27 années de sa vie.

«Après 27 ans de vie politique, j’ai décidé de passer à autre chose. J’ai beaucoup réfléchi avant de prendre ma décision, et je sais que je ne manquerais pas de travail», a annoncé M. Lepage.

La dernière assemblée politique à laquelle participera M. Lepage sera le 1er octobre prochain. C’est à ce moment qu’il dira vraiment adieu à ses 27 années en politique.

M. Lepage a sans doute été le maire le plus célèbre de La Croche. Il a été le premier magistrat de cette municipalité de 1982 à 2003. M. Lepage a aussi été préfet de la MRC avant la fusion.

Et quels sont les meilleurs souvenirs de M. Lepage? «En tant que maire de La Croche, j’ai vécu des moments vraiment intéressants. Le village était très vivant. Quand je repense à l’ensemble des activités qui avaient lieu dans le village, ce sont de beaux moments. Mais le plus important, c’est tout le travail que j’ai pu faire dans le Haut-St-Maurice. J’ai travaillé beaucoup pour la foresterie alors que c’était le bon temps. Nous avons bâti plusieurs projets comme l’instauration de la route 25 et l’amélioration de la route 10. Ç’a été un plaisir de servir les citoyens pendant toutes ces années.»

Et dans toutes ces années, quel a été le collègue le plus difficile? «Mon père lorsque j’étais maire et qu’il était conseiller à La Croche», affirme sans hésiter M. Lepage. Il était fréquent que le père tienne tête à son fils lors d’assemblées.

Les élus le saluent

La plupart des élus autour de la table ont tenu à féliciter M. Lepage pour ses années consacrées à la politique. Le maire Réjean Gaudreault a affirmé qu’il y avait toujours eu un respect entre lui et M. Lepage au cours des 15 années à travailler avec lui.

«J’ai passé 7 ans avec M. Lepage et j’ai beaucoup appris de lui. La foresterie du Haut-St-Maurice vient de perdre une importante ressource», a exprimé Julien Boisvert.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires