Devenir entrepreneure à La Tuque

Par Francine Beaupre

Une fille peut sortir de La Tuque, mais il est difficile de sortir La Tuque d’une fille! C’est à cette conclusion qu’est venue Gloria Giguère qui revient dans sa ville natale pour démarrer Rouge Marine, une boutique de vêtements pour enfants et femmes. « J’ai une confiance aveugle en la population de La Tuque. Je sais qu’ils vont embarquer dans ce projet », déclarait la jeune entrepreneure

Après avoir fait son chemin dans le monde de la mode et du prêt-à-porter un peu partout au Canada et ailleurs, Gloria a cumulé les expériences en mise en marché. Alors qu’elle était directrice de mise en marché pour l’entreprise connue mondialement H & M, l’envie de fonder une famille s’est pointée. « Je voulais fonder une famille et je me voyais faire cela à La Tuque. Mon conjoint vient d’ici alors, la décision s’est prise tout naturellement », expliquait-elle. Depuis, Nolan, 11 mois, s’est ajouté à la famille et Rouge Marine s’est doucement installé dans l’esprit de Gloria.

« Ce choix je l’ai fait pour la qualité de vie qu’on retrouve ici. Je démarre l’entreprise Rouge Marine ici, mais, dans les cinq prochaines années, je veux lancer deux autres boutiques ailleurs. La Tuque restera toujours la ville porteuse de ce projet», tenait-elle à préciser. Avec l’assurance qu’on lui connait, il y a fort à parier que Gloria Giguère et Rouge Marine seront sur toutes les lèvres dans les années à venir.

La jeune designer a été agréablement surprise de voir toute l’aide et le soutien qu’elle a pu recevoir pour le démarrage de son entreprise. « Je suis expérimentée en mise en marché. J’arrive avec un gros bagage, c’est probablement ce qui a intéressé les gens à qui j’ai présenté mon projet. On a cru au promoteur », estimait-elle. Elle n’avait que des éloges pour les organismes locaux qui œuvrent dans le soutien aux entreprises.

Afin de s’assurer la réussite, Gloria Giguère a ciblé deux clientèles: les enfants et les femmes. « Rouge Marine présentera 65 % de marchandises pour les enfants et 35 % pour les femmes. J’ai rencontré plusieurs fournisseurs qui se sont dits enchantés de pouvoir se retrouver sur le marché latuquois », mentionnait-elle. « Mon standard de vente et celui de Rouge Marine se situeront au même niveau que si je me retrouvais aux Galeries de la Capitale ».

La jeune entrepreneure disait apprécier l’effervescence qui anime la ville de La Tuque. « Je suis convaincue que de nouvelles entreprises commerciales verront le jour ici. De jeunes entrepreneurs se lanceront en affaire », prédisait-elle.

Rouge Marine offrira une trentaine de lignes différentes comme Perlinpimpin, Nanö, Mexx, Criquet, etc. « Je fais beaucoup de recherches pour dénicher des créateurs québécois. Je n’offrirai pas de lignes qui sont déjà établies ici. La collection d’été sera superbe », déclarait-elle avec enthousiasme.

Gloria Giguère n’est pas la seule à croire à sa ville natale. « La designer latuquoise Andrée-Anne Allard a accepté de faire le design de la boutique Rouge Marine gratuitement. Elle a des centaines de contrats et a tout de même trouvé une place pour Rouge Marine », annonçait-elle fièrement.

Rouge Marine sera situé au 561 Commerciale. L’ouverture officielle se fera le 11 avril dans le cadre d’un 5 à 7 sur invitation. « Il y aura des designers présents à l’ouverture. Rouge Marine démarre à environ 60 % de son potentiel et à l’intérieur d’un an, nous atteindrons notre vitesse de croisière », concluait Gloria Giguère.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires