Des sanctions sévères pour les récidivistes

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Des sanctions sévères pour les récidivistes

En cas de récidive, les sanctions sont plus sévères, on fait face notamment un emprisonnement de 30 jours, la révocation du permis dans une période de trois à cinq ans, un programme d’évaluation et de réduction du risque ainsi que l’antidémarreur éthylométrique pour une durée de 2 à 3 ans ou encore à vie.

Toujours selon la SAAQ, Si le taux d’alcool est supérieur à 0,16 ou en cas de refus d’obéir à un agent de la paix, vous êtes frappé une interdiction de conduire pour deux ans selon le code criminel, et celui de la sécurité routière prescrit que ne pouvez obtenir un nouveau permis de conduire avant cinq ans. À la troisième offense, on vous considère comme un récidiviste. Si vous êtes reconnu coupable, vous risquez alors, notamment, l’emprisonnement minimal de 120 jours ou plus long si l’accident a causé des blessures ou la mort.

Les primes d’assurance automobile grimpent également en flèche pour quiconque est reconnu coupable de conduite avec facultés affaiblies.

La SAAQ estime que chaque année, les accidents dus à l’alcool causent, en moyenne, 190 décès, 410 blessés graves et 2 070 blessés légers.

Autres sanctions possibles

Accident causant des lésions corporelles : 10 ans de prison (maximum)

Accident causant la mort : Prison à vie (maximum)

Période de référence pour le calcul de la récidive selon le Code de la sécurité routière : 10 ans

Source : SAAQ

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires