Défi Gratte-ciel 2013: Bilodeau-Lemonde de retour

Par Francine Beaupre

Alexandre Bilodeau et Tommy Lemonde, deux pompiers du Service d’incendie d’Agglomération La Tuque se présenteront de nouveau au Défi Gratte-ciel. La cause de la dystrophie musculaire leur tint toujours autant à cœur. Le 31 mai, ils relèveront une fois de plus le Défi Extrême soit grimper la tour à 11 reprises. «L’an dernier, on l’a fait. Cette année on veut le refaire, mais dans un délai encore plus court», mentionnait Alexandre Bilodeau.

«On a vu comment ça se passait, à quel point ça demandait de l’endurance. On met les bouchées doubles dans l’entraînement cette année. C’est très demandant pour les cuisses, le dos et le cardio-vasculaire. Il ne faut pas oublier que l’appareil pèse environ 55 livres», ajoutait son collègue Tommy Lemonde. L’an dernier, à compter de la 5e montée, la fatigue musculaire s’était installée et la respiration devenait plus ardue. «C’est à ce moment que la préparation psychologique compte. On se dit qu’on représente notre service de sécurité incendie et qu’il faut continuer. On se dit aussi qu’on est un peu fou et qu’il faut aimer la misère pour s’embarquer dans ce défi-là», déclarait, sourire aux lèvres, Alexandre Bilodeau. Après 7 heures d’efforts physiques soutenus, ils avaient franchi l’équivalent de 453 étages, soit environ 11 000 marches.

Mais comment diable se prépare-t-on pour grimper la tour de la bourse et ses 48 étages en habit de combat d’incendie avec l’appareil respiratoire? «On met au moins trois mois de préparation. On s’entraîne chacun de notre côté et le samedi, à la tour du Parc des chutes, on fait un gros entraînement d’une demi-journée», précisait M. Bilodeau. «À cette période-ci, on est déjà plus fort, plus endurant et plus vite que l’an dernier. On fait deux fois plus d’entraînement pour être deux fois plus rapide. Dans un entraînement, on monte la tour à 33 reprises. On termine notre entraînement en montant la tour avec l’autre sur les épaules», complétait M. Lemonde qui estimait être très chanceux d’avoir accès à la tour du Parc des chutes de la Petite rivière Bostonnais.

Kiosque aux Galeries La Tuque

C’est le 17 mai que le duo Bilodeau-Lemonde tiendra son kiosque de collecte de fonds aux Galeries La Tuque. Les deux comparses recueilleront des dons au profit de Dystrophie musculaire Canada et vendront des t-shirts. L’an dernier, ils avaient accumulé près de 1650 $. «C’était au-delà de nos espérances. On aimerait remettre encore plus d’argent pour la cause», soulignait Tommy Lemonde.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires