Défi compostage: Parole aux lecteurs

Par Marilyne Gauthier
Défi compostage: Parole aux lecteurs
Marilyne Gauthier.

Bonjour, Je sais que l’on peut mettre au compostage des pelures et des retailles de fruits et légumes crus. Peut-on y mettre ces mêmes fruits et légumes une fois cuits? Guylaine Deshaies de Bécancour

Bonjour Mme Deshaies,

Oui, vous pouvez mettre des légumes cuits et des fruits cuits en compote ou sous d’autres formes… Il y a une chose qu’il faut éviter toutefois; les légumes contenants de la sauce, crème, fromage, graisse, vinaigrette etc. C’est que les matières grasses et les produits laitiers ne sont pas conseillés et ils dégagent des odeurs.

Je vous encourage à installer votre propre composteur. <@Rb>:Bonjour

J’aimerais savoir quel est le % de détritus (pelures ou autre) que je peux ajouter au compost. Merci! Denise Hubert, Nicolet

Bonjour Mme Hubert,

Pour faire votre compost, vous devez idéalement mélanger 1/3 de résidus de cuisine (pelures de légumes ou de fruits etc.) à 2/3 de feuilles séchées (ou gazon sec ou sciure de bois etc.)

En pourcentage, cela équivaut à environ 30%-40% de résidus de cuisine pour environ 60%-70% de matières sèches.

Bonne chance pour la réalisation de votre compost ! <@Rb>Bonjour,

Je me demande quel est le pourcentage des gens qui font du compostage à la maison? Clovis Courchesne, Pierreville

Bonjour M. Courchesne,

Selon l’Enquête de Statistiques Canada sur les ménages et l’environnement, 27 % des ménages canadiens compostaient leurs déchets d’une façon ou d’une autre en 2006 par rapport à 23 % en 1994.

Près des trois quarts des ménages qui compostaient leurs déchets de cuisine et 64 % de ceux qui compostaient leurs déchets de jardin utilisaient un composteur ou un tas de compost ou encore enfouissaient les déchets organiques dans leur jardin. Seulement 30 % des ménages compostant leurs déchets de cuisine et 38 % des ménages compostant leurs déchets de jardin utilisaient un système de récupération à la source.

Les ménages de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse étaient plus susceptibles de participer au compostage. Ces ménages étaient également ceux ayant déclaré le plus souvent avoir fait ramasser leurs déchets de cuisine et de jardin dans le cadre d’un programme de récupération à la source. À l’échelle du pays, la plupart des ménages qui compostent le font toute l’année; 73 % d’entre eux ont déclaré composter leurs déchets de cuisine de 10 à 12 mois par année.

Source d’information ; http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/080327/dq080327c-fra.htm

Bon compostage ! <@Rb>Que pouvons-nous faire avec le compost si l’on ne jardine pas et n’avons pas vraiment d’aménagement paysager, mais que l’on veut simplement réduire notre volume de déchets? (Exemple : on vit en appartement) François Fleurent, Bécancour

Bonjour M. Fleurent,

Faire du compost pour réduire ses déchets est en soi une excellente motivation ! L’application du compost extérieur : Le compost a le rôle de rebâtir la faune du sol. Donc, si vous n’avez pas d’espace de terrain pour le mélanger avec la terre, je vous invite à faire un don à vos amis, famille, voisins, organismes, votre propriétaire de bloc, etc. Je suis certaine que vous allez trouver preneur. Vous pouvez aussi vous informer auprès de votre municipalité. Lorsque vous remettez votre compost, faites parvenir ces instructions pour l’application : Les applications du compost : Étendez votre compost dans votre jardin, dans vos plates-bandes, autour des arbres en le mélangeant avec la terre pour l’enrichir (proportion entre 30% à 50%). Recouvrez-le de paillis pour ainsi permettre au sol de conserver son humidité et de réduire la propagation de mauvaises herbes. Les périodes idéales pour appliquer le compost sont le printemps et l’automne, lorsque les travaux de jardinage se font le plus sentir. L’application pour les plantes intérieures: Avant de donner votre compost mûr, vous pouvez en retirer les bienfaits (nutriments, minéraux, etc.) pour vos plantes intérieures dans votre appartement. Pour ce faire, je vous invite à lire ma chronique sur le thé de compost diffusée le 21 août; Le thé de compost : Le thé de compost est une version liquide d’utilisation de votre compost. Trempez un sac de toile rempli de compost mûr dans un seau d’eau. Lorsque l’eau prend la couleur du thé, retirez le sac. Utilisez cette infusion pour fertiliser vos plantes extérieures comme intérieures.

Pour les propriétaires du type de composteur «BluePlanetSmart», qui est une sphère de plastique pivotante installée sur un réservoir de plastique qui n’a pas de contact avec la nature du sol (circuit fermé), vous pouvez directement recueillir le «jus de compost» concentré à la base du composteur. Il s’agit de diluer le liquide brun foncé dans 10 portions d’eau avant d’arroser vos plantes.

Merci de participer au compostage et j’espère que vous pourrez encourager d’autres personnes à faire de même.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires