Déclaration d’impôt chez les jeunes: paresse ou ignorance?

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Déclaration d’impôt chez les jeunes: paresse ou ignorance?

Les Québécois âgés de 18 à 33 ans préfèrent faire appel à un comptable plutôt que de remplir eux-mêmes leur déclaration d’impôt. C’est du moins la conclusion tirée par la firme Intuit Canada dans un récent sondage, à un mois de la date limite de transmission de la déclaration de revenus.

D’après les résultats, plus d’un jeune Québécois sur deux engage un comptable pour rassembler et envoyer au gouvernement les informations relatives à leur gagne-pain. À l’échelle canadienne, cette proportion est plutôt évaluée à 41%.

Un peu moins du quart des 18-25 ans comptent demander à leurs parents de s’occuper de cette tâche. Un maigre cinq pourcent des 26-33 ans envisagent de recouvrir à cette option.

Rappelons que plus tôt cette année, le gouvernement du Canada a décidé de cesser de fournir ses trousses de déclaration de revenus personnalisées aux contribuables. Plutôt, ces derniers doivent se rendre au bureau de poste le plus près ou dans une succursale de Services Canada pour obtenir la documentation nécessaire.

Ils peuvent toujours imprimer ce dont ils ont besoin à partir du site de l’Agence du Revenu du Canada (ARC). Les formulaires pour des déclarations plus précises, les frais de garde d’enfant et le crédit d’impôt à l’investissement, par exemple, sont fournis sur demande ou encore via Internet. L’ARC vise ainsi à économiser du papier en cessant d’envoyer systématiquement tous les formulaires à chaque Canadien.

TC Média

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires