Compte de dépenses du maire Beaudoin : Luc Martel veut des réponses

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Compte de dépenses du maire Beaudoin : Luc Martel veut des réponses
Le conseiller Luc Martel et le maire Normand Beaudoin

FINANCES. Le conseiller municipal Luc Martel a décidé de se retirer temporairement du comité des finances de Ville de La Tuque, insatisfait de ne pas avoir obtenu réponse à ses interrogations relativement à certaines dépenses encourues en novembre par le maire, Normand Beaudoin.

M. Martel a demandé le vote pour l’adoption des dépenses de novembre. Il a affirmé avoir adressé deux fois la même question au maire Beaudoin, lors de la réunion du comité des finances, au sujet d’un compte de dépenses qu’il aurait encouru, sans avoir obtenu de réponse. «Je vous le dis tout de suite, je quitte temporairement le comité des finances tant et aussi longtemps que je n’aurai pas réponse à mes questions», lui a lancé le conseiller Martel en assemblée publique du conseil de La Tuque.

«Les dépenses étaient conformes à la politique de remboursement des élus et ça avait été accepté par la direction générale. Je n’ai pas à répondre à ces questions, M. Martel», lui a répondu le maire Beaudoin.

« Si vous sortez toutes les minutes des assemblées que nous avons eues ici, nous avons toujours dit qu’on adoptait les comptes après avoir eu réponse à nos questionnements. C’est la même chose que j’ai faite de ce mois –ci et je n’ai pas les réponses à mes questionnements», a poursuivi le conseiller municipal Luc Martel.

Le conseiller Claude Gagnon a proposé l’adoption des comptes, « après réponse à mes questions».

En entrevue avec les médias à la fin de l’assemblée, le maire Beaudoin s’est interrogé si la possibilité que le conseiller Luc Martel envisage la mairie en novembre 2017 n’y était pas pour quelque chose.

« Est-ce que c’est parce que Luc (Martel) s’en va en élection ? Il commence à poser de plus en plus de questions. Moi, je suis conforme à tous et je n’ai pas à répondre aux conseillers  en ce qui concerne mes comptes de dépenses, lorsqu’ils sont approuvés par la direction générale (…) Je ne suis pas sous enquête. Je n’ai pas à justifier avec qui je mange, ce que je mange. J’ai un compte de dépenses. Il n’est pas illimité, mais je soumets mes dépenses à la comptabilité», tranche le maire Beaudoin. Il a répété que toutes les dépenses qu’il a soumises sont conformes.

Luc Martel ne voit pas nécessairement là un signe qu’il souhaite se porter candidat à la mairie, lors des prochaines élections. « Je ne me présente peut-être pas à la mairie. S’il a peur de moi, ce sera à lui de l’assumer. J’ai posé des questions comme je fais tous les mois», a mentionné M. Martel en entrevue, rappelant que la question de l’adoption des comptes est d’ordre public.

Y aura-t-il des suites à cette affaire ? «Je m’en tiens à ma déclaration de ce soir», a répété Luc Martel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires