Claude Lapointe quittera La Tuque

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino

La nouvelle a surpris beaucoup de gens dans le milieu pastoral de La Tuque cette semaine. Le prêtre modérateur de la paroisse St-Martin-de-Tours, Claude Lapointe, a annoncé qu’il entreprendra un nouveau défi à compter du 1er décembre prochain, à la paroisse Sainte-Marie-Madeleine, de Cap-de-la-Madeleine où il sera prêtre modérateur. C’est à la demande du nouvel évêque du diocèse de Trois-Rivières, Luc Bouchard, que M. Lapointe a été appelé à migrer vers le sud.

« Ça a été une surprise pour les gens, mais aussi pour moi. J’avais pensé que, peut-être l’an prochain, cela pouvait arriver, puisque que mon mandat se terminait », a expliqué M. Lapointe.

Après 27 ans passés dans des paroisses de la région (sur 30 années de prêtrise), il est prêt à relever un nouveau défi ailleurs, même si ce n’est pas lui qui en a fait la demande. C’est qu’à travers toutes ces années, Claude Lapointe s’est fait une grande quantité d’amis à La Tuque, un milieu de plein air et de vastes étendues qu’il apprécie beaucoup. Mais ce qui aura surtout marqué son passage en Haute-Mauricie, c’est la cordialité et la générosité des gens qui habitent cette région. Il emportera certainement ce souvenir avec lui.

« La Tuque, c’est devenu ma famille, mon coin de pays. C’est ici que j’ai appris mon travail de pasteur », relate le curé de la paroisse de St-Martin-de-Tours.

Aura-t-il un pincement au cœur lorsque viendra le moment de quitter la Haute-Mauricie ? « Certainement. J’ai toujours eu des relations fraternelles avec les gens La Tuque ».

Il est pourtant rare qu’on ait vu un pasteur œuvrer aussi longtemps dans une même communauté, spécialement à La Tuque. À part peut-être les curés Louis Caron et Eugène Corbeil, Claude Lapointe est un des rares qui ont œuvré aussi longtemps en Haute-Mauricie. Avant d’être à La Tuque, M. Lapointe a été vicaire à la paroisse Jean XXIII de Trois-Rivières. Il a aussi oeuvré dans une école de Shawinigan après quoi il s’est établi en Haute-Mauricie.

Qui prendra la relève ?

Son successeur est connu. Il s’agit de Marc Lahaie, un prêtre originaire de la Mauricie. Jusqu’en 2009, il était curé de la paroisse Saint-Georges de Grand-Mère. Ce prêtre dans la mi-quarantaine est actuellement en mission au Brésil avec la Société des Missions Étrangères, un périple qu’il complétera à la fin du mois d’octobre prochain. Il s’accorde quelques semaines de repos avant d’entreprendre sa nouvelle vie comme latuquois. Marc Lahaie connaît très bien la région de la Mauricie, puisqu’il a déjà été curé des paroisses de St-Roch-de-Mékinac, St-Joseph-de-Mékinac et Mattawin, entre autres.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires