Cédrika: Sur une nouvelle piste

Par Martin Sylvestre

De nombreuses informations ont circulé cette semaine dans le dossier de la disparition de Cédrika Provencher. Celles-ci concernaient surtout les descriptions de différents véhicules. Jeudi, la Sûreté du Québec a fait le point sur ce dossier et a fourni une description de la voiture recherchée.

Dans un premier temps le Montréalais Franco Valério aurait aperçu lundi une jeune fille ressemblant à Cédrika à St-Léonard, dans l’est de Montréal. Selon le témoin, la fillette était bâillonnée, à l’arrière d’un véhicule de type Ford Aerostar. Après avoir vérifié cette nouvelle piste, les enquêteurs n’ont pas tenu bons de poursuivre dans cette voie.

Description d’un véhicule suspect

Depuis la disparition de Cédrika, voilà maintenant plus de cinq semaines, les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont reçu pas moins de 4000 informations en provenance du public. En colligeant ces dernières, les enquêteurs ont réussi à obtenir une description assez complète d’un véhicule suspect. Selon Martin Prud’homme, l’enquêteur en charge du dossier, il s’agirait d’une automobile de marque Acura, rouge, quatre portes, sans vitres teintées et sans aileron arrière, mais dont les poignées seraient chromées. De plus, l’intérieur du véhicule serait beige avec une transmission manuelle. Aussi, la voiture serait une 2002 ou une 2004. « Pour la Sûreté du Québec, il s’agit d’une piste plus qu’intéressante. C’est certain que le véhicule peut avoir été modifié, peinturé ou vendu, mais les gens peuvent se souvenir de la voiture d’une connaissance», renchérit François Doré, porte-parole de la Sûreté du Québec.

La SQ fait appel à la population

Après avoir analysé une quantité impressionnante d’informations, les enquêteurs en sont venus à la conclusion qu’un homme de race blanche âgé entre 30 et 40 ans, de stature moyenne, s’exprimant en français et ayant les cheveux châtains était possiblement un acteur important dans la disparition de Cédrika. Celui-ci aurait stationné son véhicule de façon irrégulière près d’un secteur boisé de la rue Chapais et aurait été à la recherche d’un petit chien noir et blanc. À ce moment, il aurait porté des sandales, des bermudas et un chandail ou une chemise à manche courte. Plus tard, il aurait été vu, en sortant de ce même boisé, avec deux jeunes filles dont l’une correspondrait à la description de Cédrika. Par la suite, elle aurait été vue avec son vélo, toujours à la recherche du petit chien. Selon les informations qu’ont recueillies les enquêteurs, Cédrika serait disparue entre 20 h 27 et 20 h 30 le 31 juillet dernier. «C’est important de diffuser cette information pour faire progresser l’enquête. Certaines personnes ont peut-être remarqué ces derniers temps qu’un individu de leur entourage avait changé son comportement ou sa voiture. Ça peut être n’importe qui, votre frère, votre père, votre oncle, un ami», précise François Doré. Pour toutes informations concernant la voiture recherchée, on peut communiquer au 1-800-659-4264.

Dans le cœur des gens

Bien qu’il ne possède que quelques bribes d’informations véhiculées par les différents médias, Martin Provencher, le père de Cédrika, se disait extrêmement touché de voir que le public donnait toujours son appui en s’affichant ouvertement pour l’aider à retrouver sa fille.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires