Bon repos M. Dubé!

Par superadmin
Bon repos M. Dubé!
(Photo L'ÉCHO collaboration spéciale)

La Société Historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice apprenait le décès de M. Louis Dubé survenu le 21 octobre 2006 à Ste-Perpétue dans la MRC de l’Islet, à l’âge de 85 ans.

Né à Ste-Perpétue, le 31 juillet 1921 dans le diocèse de Ste-Anne-de-la-Pocatière, il arrive à La Tuque le 8 septembre 1948. Détenteur d’un baccalauréat en piano il devient l’organiste liturgique attitré des orgues de la paroisse St-Zéphirin. M. Dubé apprécie tellement son outil de travail qu’il décide d’organiser un atelier afin de mieux se familiariser avec cet instrument merveilleux qu’il répare régulièrement avec soin et minutie. Il a donné pendant de nombreuses années des cours de piano. Les amis de l’orgue le soutiennent et organisent de nombreux concerts et récitals qui font le bonheur des mélomanes latuquois et ce, pendant plusieurs années.

Pendant 35 ans, à chaque dimanche, lors de funérailles, d’un mariage, de grandes célébrations liturgiques, son assiduité demeure exemplaire.

Son travail représentait pour lui une passion pour laquelle il répondait avec amour et enthousiasme.

En 1987, il prenait une retraite bien méritée à l’âge de 66 ans. Quelque temps après, il nous quittait pour retourner vivre paisiblement les dernières années d’une vie bien remplie dans son milieu natal.

Merci pour toutes ces belles années passées avec nous.

Merci pour ces 35 ans consacrés à nous faire entendre et apprécier de si belles mélodies lors des célébrations dominicales.

Vous faites maintenant partie du groupe céleste des grands organistes qui exécutent devant le Seigneur les pièces musicales connues mais aussi celles que les compositeurs classiques et religieux écrivent là-haut pour les CHŒURS et MUSICIENS célestes.

Ne vous inquiétez pas M. Dubé, notre organiste actuelle, Mme Madeleine Bélanger, vous fait grandement honneur !

Raoul Maillet

Président

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires