Baisse de taxes à La Bostonnais

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Baisse de taxes à La Bostonnais
Chantal St-Louis

MUNICIPAL. L’expression est rare par les temps qui courent, mais la municipalité de La Bostonnais a annoncé à ses contribuables que le taux de taxe va passer de 1,01 $ à 1 $ par 100 $ d’évaluation pour l’exercice financier 2016.

C’est au niveau de la taxe versée à l’agglomération de La Tuque que la différence se fait sentir. La quote-part de La Bostonnais pour l’agglomération de La Tuque diminuera de 3,09 %, pour représenter une diminution de 5 995 $ par rapport à 2015. « Cette diminution s’explique par la baisse de la valeur foncière de la municipalité de La Bostonnais», observait la mairesse de La Bostonnais, Chantal Saint-Louis.

«La taxation générale va demeurer à 0,51 $, le règlement d’emprunt (taxe sur la défusion) demeure à 0,06 $, mais là où on voit une différence, c’est à la taxe d’agglomération. L’an dernier, on était à 0,44 $, cette année nous serons à 0,43 $», expliquait Mme Saint-Louis.

Elle a aussi indiqué que les taxes de service coûteront moins cher aux contribuables de La Bostonnais cette année. La taxe d’enlèvement des ordures va demeurer la même, mais on note une baisse au niveau de celle du recyclage et du transbordement : un montant de 15 000 $ sera attribué sur ces taxes de service.

Le budget

Le conseil municipal a annoncé un budget de 787 278 $ ce qui est moindre que 2015. « Une diminution des dépenses de 227 734 $ occasionnée par le programme des contributions des redevances se sur les taxes d’essence du Québec (TECQ 2014-2018). Dans le budget 2015, nous avions budgété des dépenses de 244 908 $ en travaux de voirie pour l’amélioration de l’infrastructure du Rang Sud-est», a précisé la mairesse de La Bostonnais.

On le sait, 2016 sera marquée par la fermeture du Centre de valorisation des arts et de l’agroalimentaire du parc Ducharme. Cette mesure générera une économie de 38 000 $ pour la municipalité soit, pour le contribuable, 0,10 S par 100 $ d’évaluation. « Toutefois, les infrastructures en place vont rester disponible aux citoyens. Une réorientation va être étudiée pour l’an 2016», indiquait Chantal St-Louis.

Programme triennal d’immobilisation

Dans son plan triennal en immobilisations, la municipalité prévoit l’installation de glissières de sécurité dans le Rang Sud-est, un projet qui sera financée par le programme d’aide et d’amélioration du réseau routier municipal. On retrouve également dans le plan triennal un projet d’acquisition de bacs et pour les matières résiduelles et recyclables. Ces investissements sont sujets à l’acceptation de subventions.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires