88 081 $ pour la Campagne du Gâteau latuquois

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
88 081 $ pour la Campagne du Gâteau latuquois

SOLIDARITÉ. Les gens de La Tuque et de la Haute-Mauricie ont donné à leur Campagne du Gâteau, au terme d’une journée marquée par la grande générosité.

On sait que l’événement, dont c’était la 55e édition, met en vedette différents artistes locaux tout au long de la journée sur la scène du Complexe culturel Félix-Leclerc, en musique, chant et danse. Jeunes et moins jeunes unissent leurs efforts à ceux de la centaine de bénévoles mobilisés tout au cours de la journée.

Tartes, gâteaux, artisanat, étaient en vente tout comme huit lots attribués à la fin de la journée. Les pompiers municipaux ont effectué un ralentissement routier qui a été très profitable à la Campagne avec 6 746 $ versés dans ses coffres.

Le vice-président et trésorier du Centre de bénévolat, Alain Riendeau, était heureux de voir ce montant atteindre les coffres de l’organisme de bienfaisance.

«On ne peut pas faire autrement qu’être fier de la réponse de la population de La Tuque», a-t-il lancé, remerciant du même coup les commerçants qui ont gracieusement offert des prix pour les lots attribués.

Si plusieurs ont constaté que le montant n’augmente plus vraiment depuis quelques années, la situation économique difficile peut l’expliquer. Mais aussi, on voit que les dons des entreprises ont diminué et ce phénomène peut expliquer la baisse des revenus. Il y a moins d’initiatives d’entreprises pour donner à la Campagne. M. Riendeau perçoit cela comme un défi que la population peut se donner au cours des prochaines années.

« Il pourrait se faire une forme de mobilisation en entreprise, de sorte que dès le lendemain de la Campagne du Gâteau, on se donne des trucs pour amasser de l’argent». Cela peut se faire par la retenue à la source, mais aussi par des pénalités amicales pour quelqu’un qui oublie ses clés, par exemple.

Il remarque aussi des facteurs comme les machines à café qui génèrent moins de revenus.

«Je lance un défi aux gens, dans leur milieu de travail, dans leur milieu de loisirs, d’essayer de trouver une manière d’innover. On le voit, les entreprises ont confiance en la Campagne du Gâteau et en le Centre de bénévolat. Ils le savent que 100 % de l’argent est versé au Centre de bénévolat pour les personnes démunies», poursuit-il.

Néanmoins, M. Riendeau trouve qu’avec plus de 88 000 $, on a toutes les raisons d’être fier du geste de la population.

«La population ne nous a pas laissé tomber», a-t-il conclu. Plus d’une centaine de bénévoles ont mis l’épaule à la roue au cours de cette journée.

Parmi les dons reçus pendant la journée

La Tuque High School Break a rule Primaire : 624 $

La Tuque High School Break a rule Secondaire : 598 $

Députée et ministre Julie Boulet : 1000 $

Francs Gourmets : 150 $

Légion royale canadienne, filiale 31 de La Tuque : 300 $

FADOQ de La Tuque : 350 $

Tournoi de golf, Ville de La Tuque : 3 500 $

Employés du CIUSSS : 2 300$

Usine Rock Tenn : 6 000 $

Barrage routier des pompiers de La Tuque : 6 746$

Vente de gâteaux, tartes, artisanat : 2 368 $

Plusieurs autres dons corporatifs et individuels.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires