2016 : Autour de La Tuque

Par superadmin
2016 : Autour de La Tuque
L'émission a été tournée en octobre dernier.

Opitciwan, Wemotaci, Parent, Rapide-Blanc, voilà autant d’endroits où il se passe beaucoup de choses. On l’a vu en 2016.

«Sacrés objets» de TV5 tourne  à Rapide-Blanc

L’émission «Sacrés objets» de TV5 consacrera un segment d’une douzaine de minutes au village disparu de Rapide-Blanc, lors d’une émission qui sera diffusée à l’automne 2017. En octobre, d’anciens résidents ont été conviés à se rendre sur les lieux de leur jeunesse avec l’équipe de la maison de production Toast. On a ainsi réuni cinq anciens résidents, soit deux générations de gens. Par les témoignages entendus, on y fait ressortir le fait que le  village de Rapide Blanc a vécu une vie sociale et sportive riche, de 1928 à 1971, soit jusqu’au moment où Hydro-Québec automatisait la centrale. Unanimement, les beaux souvenirs et les anecdotes fusaient. 

Le Tribunal des revendications particulières donne raison aux Atikamekw d’Opitciwan

Le Conseil des Atikamekw d’Opitciwan a accueilli avec grande satisfaction les décisions favorables rendu par le Tribunal des revendications particulières. Ce tribunal leur a donné raison, confirmant que le gouvernement fédéral a manqué à ses obligations fiduciaires, lors de la création de la réserve et pendant l’inondation du territoire pour la création du réservoir Gouin au début du 20e siècle. Cette inondation touchait 152,89 kilomètres carrés de territoire, dont 542 âcres, à même la réserve initiale d’Opitciwan. «C’est une victoire historique»,  a déclaré le Chef d’Opitciwan, Christian Awashish. « Il est plus que temps que les gouvernements reconnaissent les erreurs du passé et que notre communauté soit correctement dédommagée pour les préjudices subis». Dans ce dossier, Opitciwan poursuivait le fédéral en raison des dommages et inconvénients importants subis lors de la construction du barrage La Loutre menant à la création du réservoir Gouin entre 1918 et 1922.

100 unités d’hébergement à Parent

Le groupe Rémabec a présenté un projet d’un complexe de 100 unités d’habitation, qui sera construit à proximité de l’usine de sciage du secteur Parent. L’entreprise a allongé 4 M$ pour moderniser sa scierie de Parent, ce qui n’est pas sans rassurer les résidents du secteur. En 2015, 1,7 M$, puis 2 M$ en 2016 sont injectés dans la mise à niveau de séchoirs, écorceurs et bouilloires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires