196 bateaux à la marina municipale en 2015

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
196 bateaux à la marina municipale en 2015

MUNICIPAL. À la dernière assemblée du conseil municipal, le maire, Normand Beaudoin a parlé d’un nombre record d’embarcations servies à la marina municipale au cours de la saison estivale qui se termine.

En date de lundi 14 septembre dernier, 196 bateaux avaient utilisé les services de la marina, qui représente 417 personnes

« Ce sont 111 bateaux de plus que l’an dernier», fait observer le maire qui indiquait que ces visites ont généré une centaine de nuitées en hébergement à La Tuque et près de 140 repas dans les restaurants Latuquois en plus des dépenses dans d’autres commerces.

« C’est un grand pas dans la bonne direction», évalue Normand Beaudoin qui rappelle que le geste d’Hydro-Québec de hausser le débit d’eau de la St-Maurice, en saison estivale, du vendredi au dimanche, a donné un nouveau souffle à la navigation sur la rivière.

« C’est un peu comme les motos sur la route 155, ça commence à prendre de l’ampleur et c’est exactement ce qu’on souhaite», se réjouit le maire Beaudoin

Celui –ci, qui dit avoir eu la chance de naviguer sur la rivière St-Maurice cet été, assure que le bouche-à-oreille fera le succès de cette nouvelle route bleue. « Les plaisanciers adorent vivre de nouvelles expériences et nous avons le plan d’eau idéal pour cela», lance-t-il.

« Toutes nos actions ont connu du succès»

Parallèlement, le maire a rappelé que 7500 visiteurs se sont rendus au Parc des chutes de la petite rivière Bostonnais au cours de la saison estivale, dont la moitié seraient des Européens. Il souligne également le succès des Jeudis Centre-Ville cet été.

« Toutes nos actions ont connu du succès. Nous avons également vu plusieurs rénovations de façades grâce au programme d’aide financière. Le plus beau c’est qu’on réussit à réaliser cela avec une réduction des dépenses de 1 M $ dans le budget».

Le fonds Hydro-Québec

Le premier magistrat de ville de La Tuque insiste : les sommes d’argent ayant servi à réaliser la marina municipale, le quai Dénommé-Goyette, la piste cyclable ou encore le programme de rénovation des façades n’ont jamais été puisées dans le budget de ville de La Tuque. C’est via le fonds Hydro-Québec, établi en compensation pour la construction des barrages hydroélectriques de chute Allard et Rapide-des-Cœurs, qu’on a pu aller chercher les sommes nécessaires pour ces réalisations.

«Il y a des gens qui pensent que Ville de La Tuque est la seule municipalité à payer pour le balisage de la rivière St-Maurice. C’est faux. Shawinigan et la MRC de Mékinac y mettent autant d’argent que nous», rapporte également le maire de La Tuque. Tourisme Haut-St-Maurice se complètent également le financement.

M. Beaudoin, qui a répondu à beaucoup de questions cet été sur le sujet, énonce que les frais de fonctionnement sont raisonnables et qu’l faut se donner du temps pour que le retour sur l’investissement soit là. «Il circule beaucoup de faussetés», déplore-t-il.

On se rappellera que le coût total de la marina a été de 1,2 M$ et il comprend les réfections du Club de ski de fond, la construction du quai aux abords de la rivière, ainsi que l’amélioration de la descente du quai Dénommé-Goyette. Le financement du projet provient du Fonds Hydro-Québec, d’une aide financière de Tourisme Québec de l’ordre de 45 000$, et un montant de 75 000$ de Tourisme Mauricie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires