12 ans déjà!

Par Francine Beaupre
12 ans déjà!
Malgré quelques difficultés après une sortie de piste

Lorsqu’en 2002 se tint à La Tuque la toute première édition des 12 heures d’endurance sous la gouverne de la Fédération québécoise des clubs quads, on pressentait déjà l’ampleur que prendrait l’événement. Ciblée en raison des nombreuses possibilités pour les quadistes de s’y rendre par les sentiers, La Tuque est rapidement devenue le rendez-vous des amateurs de courses et de randonnée.

Aussi nommé Mondial d’endurance du Quad de La Tuque, la compétition a tout de suite séduit les coureurs de partout, non seulement en province ou au pays, mais aussi à l’étranger. Le Québécois Jasmin Plante, seul pilote canadien à participer au Championnat national américain et champion canadien VTT-cross 2000-2001 était de la partie, tout comme Sylvain Arsenault de l’équipe québécoise Arsène Racing qui était champion canadien de quad sur terre battue depuis déjà six ans. Des équipes canadiennes, américaines ainsi qu’une dizaine d’équipes européennes étaient du départ.

La Fédération québécoise des clubs quads, en plus d’offrir un bon spectacle aux amateurs de course, désirait se servir de cet événement pour faire connaître son réseau de sentiers à l’extérieur du Québec. On voulait ainsi positionner le Québec, tout comme la Mauricie, au titre de leader mondial de la randonnée touristique en quad. On s’associait à RDS et Paul Buisson pour mousser l’événement et l’animer.

Ville La Tuque, au fil des ans, a mis de plus en plus de temps et d’énergie à cet événement majeur pour notre région. Reconnaissant l’apport indéniable des 12 heures et des sports motorisés en général à l’économie locale, Ville La Tuque a créé le poste de directeur tourisme sport motorisé et aventure et y a nommé David Duchesneau qui est de l’aventure depuis les tout débuts. On a voulu ainsi multiplier les actions pour le développement de ce créneau touristique. On a aussi créé des liens outremer avec les cousins français, jeté des ponts avec les États-Unis et innover avec l’ajout des côtes à côtes en compétition. On mise beaucoup sur le volet animation et culturel qui entoure l’événement et depuis l’an dernier, on a ajouté une activité Supermotard qui se déroule la fin de semaine suivant les 12 heures.

Les ressources techniques ont aussi été augmentées afin d’offrir une meilleure qualité de piste et un site plus accueillant. Les ressources humaines bénévoles ou non, ont aussi augmenté au fil des ans et tous ceux qui œuvrent sur le site vivent l’aventure de près et sont fiers d’être de ceux qui participent au succès de l’événement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires