L’identité des victimes est connue

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
L’identité des victimes est connue
Bertrand et Édith Lenain

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec sont toujours incapables de préciser les circonstances de l’accident qui a fait deux morts mardi sur la route 155 à La Bostonnais. Une expertise du véhicule qui a percuté les motos sera réalisée, et les policiers doivent rencontrer le conducteur. Toutefois, l’identité des victimes françaises est connue : il s’agit de Bertrand et Édith Lenain, un couple de Vern-d’Anjou.

Quant au deuxième couple français en moto impliqué dans l’accident, l’homme âgé de 49 ans serait sorti de l’hôpital, mais sa compagne serait toujours hospitalisée et grièvement blessée. L’autre couple est indemne. Tous sont originaires du Haut-Anjou en France.

Quant au conducteur de 20 ans en Mazda, il est hospitalisé à Trois-Rivières, ses blessures sont considérées comme grave, mais on ne craint pas pour sa vie.

Un couple impliqué en France

Selon le journal Courrier de l’ouest en France, «Bertrand et Édith Lenain avaient respectivement 48 et 47 ans. Ils laissent trois orphelins âgés de 24, 23 et 18 ans. Tous deux étaient très appréciés dans le département. Le couple avait repris en 1988 l’entreprise familiale de charpente installée à Vern-d’Anjou de très longue date.

Édith Lenain avait intégré en mai dernier le conseil d’administration de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), après avoir présidé la commission départementale des femmes d’artisans de 1998 à 2007. Parallèlement, elle assurait depuis 2002 la fonction de conseillère auprès de la présidente de la Commission nationale des femmes d’artisans, Catherine Foucher. Édith Lenain était également membre du Conseil économique social et environnemental (CESER) des Pays de la Loire et vice-présidente de la Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) de Maine-et-Loire.

Bertrand Lenain était très investi dans le monde associatif. Président de la chorale Éclats de voix d’Angrie, il militait également au sein de l’association Vern-d’Anjou Solidarité-Amitié Roumanie. Il était membre des cyclotouristes vernois et du club de randonnée. Le couple était aussi connu pour organiser aussi des sorties collectives à moto.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires