La patrouille aux aguets

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
La patrouille aux aguets
Cet immeuble de la rue St-Louis aurait pu être la proie des flammes sans le travail des policiers.

L’immeuble situé au 463, rue St-Louis est toujours debout grâce à la vigilance d’une patrouille policière dans la nuit de samedi à dimanche.

En circulant vers 3h20 lors de la patrouille de nuit, les policiers de la Sûreté du Québec Pierre-Luc Mercier et Louis St-Pierre ont aperçu de la fumée devant la maison au loyer du 2e étage qui n’était pas habité. « Il faut souligner la vigilance des deux policiers qui ont aperçu la fumée, indique Serge Buisson, directeur du Service incendie de La Tuque. Ils ont vérifié la situation, avant de faire évacuer les locataires du loyer du bas qui dormaient. En plus, les locataires avaient débranché l’avertisseur de fumée la veille pour se faire du steak, et ils ont oublié de le rebrancher. Je trouve important de passer le message qu’il ne faut qu’une nuit sans avertisseur de fumée pour que le pire arrive. Sans la vigilance des policiers, le feu aurait eu le temps de prendre au complet. »

L’origine du début d’incendie était électrique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires