Kevin Gagné accusé de possession de matériel pornographique juvénile

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

Kevin Gagné a comparu mercredi au palais de justice de La Tuque afin de répondre à des accusations de possession de matériel pornographique juvénile et de bris de probation. L’individu de 24 ans a plaidé non-coupable aux chefs d’accusations et a été libéré sous plusieurs conditions.

Gagné est passible d’un emprisonnement maximal de 18 mois, tandis que la peine minimale est de 14 jours selon le Code criminel.

Il a été libéré sous certaines conditions : il doit débourser une caution de 500$; il doit garder la paix; il doit demeurer chez lui à La Bostonnais entre 23h et 7h, sauf pour le travail et pour une urgence familiale; il ne doit pas se trouver en présence de mineurs de moins de 14 ans; il ne doit pas se trouver à un endroit où il peut y avoir la présence d’enfants comme un parc ou une garderie, sauf en compagnie d’un autre adulte; il ne doit pas utiliser d’ordinateur sauf au travail; une interdiction de se connecter à Internet; il doit faire débrancher Internet chez lui; ne pas communiquer avec des mineurs de moins de 14 ans; et aucune utilisation d’un cellulaire permettant la connexion à Internet.

Gagné s’est engagé à respecter les conditions. Il sera de retour en cour le 24 novembre prochain pour le pro-format. Me Isabelle Voyer est son avocat.

L’enquête a été menée par la Sûreté du Québec de La Tuque depuis quelques semaines.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires