Incendie suspect à Lac-Édouard: un joyau patrimonial brûlé

Par superadmin

Triste spectacle, le bâtiment de la maison des soeurs du célèbre sanatorium de Lac-Édouard s’est envolé en fumée dans la nuit de vendredi à samedi. Le maire de la petite municipalité située au nord de La Tuque, Larry Bernier, s’est lui-même rendu sur les lieux pour combattre les flammes ravageuses, entouré d’une vingtaine de pompiers. Une enquête a rapidement été ouverte. Selon la Sûreté du Québec (SQ), l’incendie serait d’origine criminelle.

«C’est triste, mais je ne suis pas surpris. L’endroit était connu des jeunes, des histoires de fantômes circulaient sur Internet. Ils étaient plusieurs à s’y rendre pour se faire des peurs, explique M. Bernier. C’est probablement des gens malveillants qui ont mis le feu», ajoute-t-il.

Un témoin aurait aperçu quatre jeunes en train de mettre le feu au bâtiment et prendre la fuite. Il a aussitôt contacté la police et a même fourni le numéro de plaque des suspects aux autorités. Les policiers ont pris en chasse la voiture occupée par quatre jeunes, une fille et trois garçons, âgés de 19 à 24 ans. Les présumés pyromanes sont originaires de Jonquière, Saguenay et Kénogami. Des accusations devraient être déposées sous peu, l’enquête suit son cours, toujours selon la SQ.

«Je suis satisfait du travail de nos pompiers volontaires et des pompiers de La Tuque», a finalement reconnu le premier magistrat.

Un sanatorium hanté?

Plusieurs personnes ont rendu leur dernier souffle dans le bâtiment qui abritait les malades atteints de tuberculose entre 1904 et 1967. La toile pullule de vidéos et de récits abracadabrants concernant le caractère hanté du joyau, pâli par l’abandon et quelques actes de vandalisme commis au fil des ans.

La cour avait d’ailleurs récemment procédé à la saisie des lieux pour taxes impayées. Le propriétaire, Jean-Guy Pronovost, devait 108 927$, dont plus de 90 000$ seulement pour le sanatorium.

Depuis 2006, le site est laissé à l’abandon.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires